Ecclésiaste

Ecclésiaste 7:16-29

16 Ne sois pas juste à l'excès et ne fais pas le sage outre mesure ; pourquoi te détruirais-tu ?

17 Ne sois pas méchant à l'excès et ne sois pas insensé ; pourquoi mourrais-tu avant ton temps ?

18 Il est bon que tu saisisses ceci et aussi que tu ne retires pas ta main de cela ; car celui qui craint Dieu trouvera une issue en toutes situations1.
1 littéralement : sortira en toutes choses.

19 La sagesse fortifie le sage plus que dix hommes puissants qui sont dans la ville.

20 Certes, il n'y a aucun homme juste sur la terre qui ait fait le bien et qui n'ait pas péché.

21 Aussi, n'applique pas ton cœur à toutes les paroles qu'on dit, afin que tu n'entendes pas ton serviteur te maudire.

22 Car ton cœur sait aussi que, bien des fois, tu as toi-même maudit les autres.

23 J'ai mis tout cela à l'épreuve de la sagesse. J'ai dit : « Je serai sage », mais elle s'est tenue loin de moi.

24 Ce qui a existé est lointain et très profond ; qui le trouvera ?

25 Je me suis appliqué1, moi et mon cœur, à connaître et à explorer, et à rechercher la sagesse et l'intelligence, et à connaître que la méchanceté est de la stupidité et la folie de la démence.
1 littéralement : J'ai fait le tour.

26 Et j'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont le cœur est [comme] des filets et des pièges, [et] dont les mains sont des chaînes. Celui qui est agréable à Dieu lui échappera, mais celui qui pèche sera pris par elle.

27 Regarde ce que j'ai trouvé — dit le Prédicateur [en examinant les choses] une à une pour en trouver la raison —

28 [et] ce que mon âme recherche encore et que je n'ai pas trouvé : j'ai trouvé un homme entre 1 000, mais une femme entre elles toutes, je ne l'ai pas trouvée.

29 Seulement, voici, j'ai trouvé que Dieu a fait l'homme droit ; mais eux, ils ont recherché beaucoup d'artifices.

Que signifie la recommandation du v. 16? Est-ce que nous risquons d'être trop soigneux dans notre marche? Certainement pas! Nous n'aurons jamais une conscience trop délicate. Mais il existe un danger dans lequel tombent souvent les nouveaux convertis. Ils sont excessifs dans leurs attitudes ou leurs paroles; ils dépassent la mesure de leur foi. En même temps, ils critiquent facilement les autres chrétiens, tout simplement parce qu'ils ne se connaissent pas encore eux-mêmes (Rom. 12:3 rm 12.1-5).

Le v. 21 nous présente l'autre côté, celui des critiques dont on est soi-même l'objet. Si nous avons l'approbation du Seigneur, nous ne devons pas les prendre à cœur. «Qui craint Dieu sort de tout» (v. 18); il est enseigné à faire face aux situations les plus dangereuses. Parmi ces pièges, le v. 26 cite «la femme dont le cœur est comme des filets… et dont les mains sont des chaînes». Celui qui est agréable à Dieu (c'est-à-dire qui Le craint et Lui obéit) peut compter qu'il sera gardé et échappera, «mais celui qui pèche sera pris par elle». Deux histoires opposées illustrent cet avertissement: celle de Joseph (Gen. 39:7… gn 39.7-12) et celle, tragique, de Samson trahi par Delila (Jug. 16:4… jg 16.4-9). Jeunes chrétiens, méditons bien ces deux exemples!