Deutéronome

Deutéronome 33:13-29

13 Et de Joseph il dit : « Que son pays soit béni de l'Éternel par ce qu'il y a de plus précieux au ciel, par la rosée et [par ce qui vient] des profondeurs qui gisent en bas ;

14 Et par le plus précieux des produits du soleil et par le plus précieux des produits des mois1 ;
1 ou : des lunes.

15 Et par [ce qui croît sur] le sommet des montagnes d'ancienneté et par le plus précieux des collines éternelles ;

16 Et par le plus précieux de la terre et de ce qui la remplit.
Et que la faveur de celui qui habitait dans le buisson épineux vienne sur la tête de Joseph, sur le sommet de la tête de celui qui a été mis à part1 de ses frères !
1 ou : naziréen ; plusieurs lisent : couronné, consacré.

17 Sa magnificence est comme le premier-né de son taureau et ses cornes sont des cornes de buffle.
Avec elles, il frappera les peuples, [tous] ensemble, jusqu'aux extrémités de la terre.
Ce sont les myriades1 d'Éphraïm et ce sont les milliers de Manassé. »
1 une myriade est un nombre de 10 000.

18 Et de Zabulon il dit : « Réjouis-toi, Zabulon, dans tes sorties ! Et toi, Issacar, dans tes tentes !

19 Ils appelleront les peuples à la montagne. Là ils offriront1 des sacrifices de justice, car ils suceront l'abondance des mers et les trésors cachés dans le sable. »
1 littéralement : sacrifieront.

20 Et de Gad il dit : « Béni soit celui qui met au large Gad ! Il habite comme une lionne et il déchiquette le bras, même le sommet de la tête.

21 Et il s'est choisi la première partie [du pays], car là était réservée1 la part du législateur. Et il est allé [avec] les chefs du peuple, il a mis en œuvre la justice de l'Éternel et ses ordonnances envers Israël. »
1 ou : cachée ; Moïse ayant été enterré sur le territoire de Gad.

22 Et de Dan il dit : « Dan est un jeune lion, il s'élance de Basan. »

23 Et de Nephthali il dit : « Nephthali, rassasié de faveurs et comblé de la bénédiction de l'Éternel, prends possession de l'ouest et du midi1 ! »
1 hébreu : darôm ; expression poétique pour le sud.

24 Et d'Aser il dit : « Aser sera béni de fils1 ; il sera agréable à2 ses frères et il trempera son pied dans l'huile.
1 ou : plus que des fils ; « fils » est au pluriel. 2 selon d'autres : favorisé entre.

25 Tes verrous seront de fer et de bronze et ta force1 [sera] comme tes jours. »
1 ou : ton repos ; ce mot ne se trouve qu'ici.

26 « Personne n'est comme le °Dieu de Jeshurun1. Il chevauche les cieux [pour venir] à ton secours et [il chevauche] les nuages dans sa majesté.
1 Jeshurun : droit, juste ; nom poétique d'Israël.

27 Le Dieu d'ancienneté est [ton] refuge et au-dessous [de toi] sont les bras éternels. Et il chasse l'ennemi devant toi et il dit : "Détruis !"

28 Et Israël habitera en sécurité. La source1 de Jacob est à part, dans un pays de blé et de vin nouveau. Même ses cieux font couler la rosée.
1 ou : l'œil.

29 Tu es bienheureux, Israël ! Qui est comme toi, un peuple sauvé par l'Éternel, le bouclier de ton secours et l'épée de ta gloire ? Tes ennemis feront semblant [de se soumettre] à toi, mais toi, tu marcheras sur leurs lieux élevés. »

Tout ce qu'il y a de «plus précieux» doit être pour Joseph, figure de Christ. Cinq fois nous trouvons cette expression. Mais rien n'est «plus précieux» pour le Seigneur Jésus que l'amour de son Église, de son racheté. «Celui qui a été mis à part de ses frères» (Gen. 49:26 gn 49.22-26) reste «à part de ses frères» (v. 16). Au titre de ses souffrances dans la fosse et dans la prison, puis de sa gloire en Égypte, Joseph occupe de droit cette place particulière. C'est celle de Jésus. Personne ne pouvait l'accompagner dans le terrible chemin du Calvaire. Il fut seul sur la croix. Aussi Dieu lui a-t-il donné pour toujours une place à part; il l'a élevé à la plus haute position, il lui a donné «le nom qui est au-dessus de tout nom»; il l'a «oint d'une huile de joie au-dessus de ses compagnons» (Phil. 2:9 ph 2.5-11; Ps. 45:8 ps 45.7-10).

Comme dans un tableau splendide, le règne millénaire de Christ est évoqué par les bénédictions des tribus. Contrairement à celles qu'a prononcées Jacob, elles ne contiennent aucun blâme, aucune restriction. Cette seconde liste comporte toutefois un absent; l'avez-vous remarqué? C'est Siméon, jadis associé à Lévi dans une même condamnation (Gen. 49:5 gn 49.5-7). Lévi, objet de la grâce, est richement béni. Mais Siméon, où est-il? Sérieuse question! Votre nom est-il dans le livre de vie?