Actes des Apôtres

Actes 20:17-38

Discours de Paul aux anciens d'Éphèse

17 Mais depuis Milet, il envoya [un message] à Éphèse pour faire venir les anciens de l'assemblée.

18 Et quand ils furent venus à lui, il leur dit : « Vous savez, vous, de quelle manière je me suis conduit tout le temps à votre égard, depuis le premier jour où j'ai mis le pied en Asie,

19 servant1 le Seigneur en toute humilité, et avec des larmes et des épreuves qui me sont arrivées à cause des complots des Juifs.
1 servir, ici : être esclave, servir comme tel ; comme en Matt. 6:24.

20 [Vous savez] comment, n'ayant rien caché des choses qui étaient profitables, je vous ai prêché et vous ai enseigné publiquement et dans les maisons,

21 en insistant auprès des Juifs comme auprès des Grecs sur la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus1.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : Christ.

22 Et maintenant, voici, étant lié dans mon esprit1, je vais à Jérusalem, ignorant les choses qui doivent m'y arriver,
1 littéralement : l'esprit ; ou : lié par l'Esprit.

23 sauf que l'Esprit Saint m'avertit de ville en ville, en disant que des liens et des détresses m'attendent.

24 Mais je ne fais aucun cas de ma vie [ni ne la tiens] pour précieuse à moi-même, pourvu que j'achève ma course et le service que j'ai reçu du Seigneur Jésus, [à savoir] rendre témoignage à l'Évangile de la grâce de Dieu.

25 Et maintenant, voici, moi, je sais que vous tous, parmi lesquels je suis passé en prêchant le Royaume, vous ne verrez plus mon visage.

26 C'est pourquoi je vous prends aujourd'hui à témoin que je suis pur du sang de tous,

27 car je n'ai mis aucune réserve à vous annoncer tout le dessein de Dieu.

28 Prenez [donc] garde à vous-mêmes et à tout le troupeau dans lequel l'Esprit Saint vous a établis surveillants pour faire paître l'Assemblée de Dieu, qu'il s'est acquise par le sang de son propre Fils1.
1 littéralement : qu'il s'est acquise par son propre sang.

29 Moi, je sais qu'après mon départ il entrera parmi vous des loups redoutables qui n'épargneront pas le troupeau.

30 Et il se lèvera du milieu de vous-mêmes des hommes qui annonceront des [doctrines] perverses pour entraîner les disciples à leur suite1.
1 littéralement : derrière eux.

31 C'est pourquoi veillez, vous souvenant que durant trois ans, nuit et jour, je n'ai pas cessé d'avertir chacun [de vous] avec larmes.

32 Et maintenant, je [vous] remets tous à Dieu et à la parole de sa grâce, qui1 a la puissance d'édifier et de [vous] donner un héritage avec tous les sanctifiés.
1 ou : lequel ; « qui » se rapporte à la fois à « Dieu » et à « la parole de sa grâce ».

33 Je n'ai désiré ni l'argent, ni l'or, ni le vêtement de personne.

34 Vous savez vous-mêmes que ces mains ont été employées pour mes besoins et pour les personnes qui étaient avec moi.

35 En toutes choses, je vous ai montré1 qu'en travaillant ainsi, il nous faut secourir les faibles et nous souvenir des paroles du Seigneur Jésus qui a dit lui-même : "Il est plus heureux de donner que de recevoir." »
1 spécialement : montrer par l'exemple.

36 Puis, ayant dit ces choses, il se mit à genoux et pria avec eux tous.

37 Et ils versaient tous beaucoup de larmes. Et s'étant jetés au cou de Paul, ils l'embrassaient avec empressement,

38 étant surtout peinés de la parole qu'il avait dite, qu'ils ne verraient plus son visage. Et ils l'accompagnèrent jusqu'au bateau.

À Milet, Paul appelle à lui les anciens de l'assemblée d'Éphèse pour leur faire ses recommandations et ses adieux. Il leur rappelle ce qu'a été son ministère parmi eux et l'exemple qu'il s'est attaché à leur donner. Il les avertit des dangers qui, du dehors (v. 29) et du dedans (v. 30) menacent l'Assemblée. Comment y faire face? Il les exhorte à la vigilance (v. 31), mais surtout il les confie à la grâce de Dieu (v. 32). En ce qui le concerne, l'apôtre n'a qu'une pensée: achever fidèlement sa course (elle lui est personnelle; comp. 2 Tim. 4:7 2tm 4.5-8) ainsi que «le service» (c'est celui du Seigneur). Sa vie n'a pas d'autre sens et il est tout prêt à en faire le sacrifice pour cette Assemblée qui lui a déjà coûté bien des larmes (v. 19 et 31; Col. 1:24 cl 1.24-29). Mais qu'était-ce à côté de la valeur infinie que celle-ci a pour Dieu? Elle ne Lui a pas moins coûté que «le sang de son propre Fils» (v. 28; 1 Pier. 1:19 1p 1.17-21). L'apôtre trouve dans ce prix immense le motif de son dévouement et le rappelle aux surveillants d'Éphèse pour souligner leur responsabilité.

En terminant, Paul rapporte une parole du Seigneur Jésus: «Il est plus heureux de donner que de recevoir» (v. 35). Puissions-nous l'expérimenter en imitant celui qui nous a tout donné!