Actes des Apôtres

Actes 16:16-40

L'œuvre de l'ennemi : Paul est jeté en prison

16 Or il arriva, comme nous allions à la prière, qu'une servante vint à notre rencontre. Elle avait un esprit de python1 et procurait par ses prédictions un grand gain à ses maîtres.
1 c.-à-d. : un esprit de divination.

17 Et en suivant Paul et nous-mêmes, elle criait, en disant : « Ces hommes sont les esclaves du Dieu Très-Haut, lesquels vous annoncent la voie du salut. »

18 Et elle fit cela pendant plusieurs jours. Mais Paul, excédé, se retourna et dit à l'esprit : « Je t'ordonne au nom de Jésus Christ de sortir d'elle. » Et il sortit à l'heure même.

19 Mais ses maîtres, voyant que l'espoir de leur gain avait disparu, ayant saisi Paul et Silas, les traînèrent jusqu'à la place publique devant les magistrats.

20 Et les ayant présentés aux préteurs1, ils dirent : « Ces hommes qui sont juifs jettent le trouble dans notre ville
1 préteurs : magistrats qui rendaient la justice à Rome ou qui gouvernaient les colonies romaines.

21 et annoncent des coutumes qu'il ne nous est pas permis de recevoir ni de pratiquer, à nous qui sommes romains. »

22 Et la foule se dressa ensemble contre eux. Alors les préteurs1, ayant fait arracher leurs vêtements, donnèrent l'ordre de les frapper à coups de bâton.
1 préteurs : magistrats qui rendaient la justice à Rome ou qui gouvernaient les colonies romaines.

23 Et leur ayant fait donner un grand nombre de coups, ils les jetèrent en prison en ordonnant au gardien de la prison de les garder sûrement.

24 Celui-ci, ayant reçu un tel ordre, les jeta dans la prison intérieure et fixa sûrement leurs pieds dans le bois.

L'œuvre de Dieu : la conversion du gardien de la prison

25 Or vers le milieu de la nuit, Paul et Silas, en priant, chantaient les louanges de Dieu et les prisonniers les écoutaient.

26 Et soudain, il se fit un grand tremblement de terre, au point que les fondations de la prison furent ébranlées. Et à l'instant même, toutes les portes s'ouvrirent et les liens de tous [les prisonniers] se détachèrent.

27 Alors le gardien de la prison, réveillé de son sommeil et ayant vu les portes de la prison ouvertes, tira son épée et allait se tuer, croyant que les prisonniers s'étaient enfuis.

28 Mais Paul cria d'une voix forte, en disant : « Ne te fais pas de mal, car nous sommes tous ici. »

29 Et ayant demandé de la lumière, le gardien1 se précipita à l'intérieur, et tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas.
1 littéralement : il.

30 Et les ayant amenés dehors, il dit : « Seigneurs1, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? »
1 plutôt : Messieurs.

31 Ils dirent alors : « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta maison1. »
1 c.-à-d. : ta famille.

32 Puis ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.

33 Et à cette heure-là de la nuit, il les prit avec lui et lava leurs plaies. Et à l'instant même, il fut baptisé, lui et tous les siens.

34 Puis il les fit monter dans sa maison et dressa une table. Et il se réjouit avec toute sa maison, ayant cru en Dieu1.
1 ou : Et il se réjouit d'avoir cru en Dieu avec toute sa maison.

Paul et Silas sont relâchés

35 Et le jour étant venu, les préteurs1 envoyèrent les licteurs2 dire [au gardien] : « Relâche ces hommes ! »
1 préteurs : magistrats qui rendaient la justice à Rome ou qui gouvernaient les colonies romaines. 2 licteurs : agents de la force publique.

36 Alors le gardien de la prison rapporta ces paroles à Paul, [en disant] : « Les préteurs ont envoyé [les licteurs] afin que vous soyez relâchés. Sortez donc maintenant et partez en paix. »

37 Mais Paul leur dit : « Après nous avoir fait battre publiquement, sans jugement, nous qui sommes des citoyens1 romains, ils nous ont jetés en prison. Et maintenant, ils nous mettent dehors en secret ? Il n'en est pas question ! Mais qu'ils viennent eux-mêmes nous mettre dehors ! »
1 littéralement : hommes.

38 Les licteurs rapportèrent ces paroles aux préteurs. Et ils eurent peur, ayant appris qu'ils étaient romains.

39 Ils vinrent donc les supplier, puis, les ayant emmenés dehors, ils leur demandèrent de quitter la ville.

40 Et étant sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie ; et ayant vu les frères, ils les encouragèrent1 et partirent.
1 ou : exhortèrent.

La guérison de la servante animée d'un esprit satanique entraîne pour les deux serviteurs de Dieu les tortures et la prison. Étrange accueil en Macédoine, étaient-ils en droit de penser, après y avoir été appelés à l'aide (v. 9 ac 16.9-10)! Mais Paul met en pratique ce que plus tard il recommandera aux chrétiens de cette ville: «Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur» (Phil. 4:4 ph 4.4-7). Couvert de plaies, il est capable avec Silas de chanter dans la prison. Jamais certainement ces murs sinistres n'avaient répercuté des échos semblables. Aussi quel témoignage que ces cantiques pour ceux qui les écoutaient! Plus nos circonstances seront difficiles, plus notre paix et notre joie parleront à ceux qui nous entourent. Et c'est souvent pour cela que le Seigneur nous envoie des épreuves.

À ce témoignage fidèle, Dieu ajoute le sien en délivrant les prisonniers. Tout tremblant, le gardien de la prison s'écrie: «Que faut-il que je fasse pour être sauvé?». La réponse merveilleusement simple, s'adresse à chaque âme angoissée: «Crois au Seigneur Jésus…» (v. 30, 31). Alors la joie remplit cette maison.

Après cette nuit mémorable, les apôtres sont libérés officiellement et quittent la ville non sans avoir encore encouragé «les frères».