Actes des Apôtres

Actes 14:1-28

Paul et Barnabas à Iconium

14 Or à Iconium, il arriva qu'ils entrèrent ensemble1 dans la synagogue des Juifs. Et ils parlèrent de telle sorte qu'une grande multitude de Juifs et aussi de Grecs crurent.
1 ou : de la même manière.

2 Mais les Juifs qui ne croyaient pas excitèrent et irritèrent les esprits [de ceux] des nations contre les frères.

3 Ils séjournèrent donc là assez longtemps, parlant avec assurance, [appuyés] sur le Seigneur qui rendait témoignage à la parole de sa grâce, accordant que des miracles1 et des prodiges s'opèrent par leurs mains.
1 littéralement : signes.

4 Mais la multitude de la ville fut partagée, et les uns étaient avec les Juifs et les autres avec les apôtres.

5 Et comme ceux des nations1 et aussi les Juifs, avec leurs chefs, se préparaient à les maltraiter et à les lapider,
1 littéralement : les nations.

6 Paul et Barnabas1, l'ayant appris, s'enfuirent vers les villes de la Lycaonie, à Lystre et à Derbe et dans les environs.
1 littéralement : eux.

7 Et là ils annonçaient l'Évangile.

Paul et Barnabas à Lystre

8 Et [il y avait] à Lystre un homme impotent des pieds [qui] se tenait assis. Boiteux dès le ventre de sa mère, il n'avait jamais marché.

9 Cet homme1 écoutait parler Paul qui, fixant les yeux sur lui et voyant qu'il avait la foi pour être guéri2,
1 littéralement : Celui-ci. 2 littéralement : sauvé.

10 [lui] dit d'une voix forte : « Lève-toi droit sur tes pieds ! » Et il se leva d'un bond et se mit à marcher.

11 Alors les foules, ayant vu ce que Paul avait fait, élevèrent leur voix, en disant en lycaonien : « Les dieux s'étant faits semblables aux hommes sont descendus vers nous. »

12 Et ils appelaient Barnabas Zeus et Paul Hermès, parce que c'était lui le porte-parole.

13 Et le sacrificateur du Zeus qui était devant la ville, ayant amené des taureaux et des couronnes jusqu'aux portes, voulait offrir un sacrifice avec les foules.

14 Mais les apôtres Barnabas et Paul, l'ayant appris, déchirèrent leurs vêtements et s'élancèrent dans la foule, en criant

15 et en disant : « Hommes, pourquoi faites-vous ces choses ? Nous sommes, nous aussi, des hommes ayant les mêmes penchants1 que vous. Et nous vous annonçons2 que, de ces choses sans valeur, vous vous tourniez vers le Dieu vivant qui a fait le ciel et la terre, et la mer, et toutes les choses qui y sont.
1 c.-à-d. : ayant les mêmes sentiments, mobiles, passions. 2 littéralement : annoncer une bonne nouvelle.

16 Si, dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies,

17 cependant, il ne s'est pas laissé sans témoignage, faisant du bien, vous donnant du ciel des pluies et des saisons fertiles, remplissant vos cœurs de nourriture et de joie. »

18 Et en disant ces choses, c'est à peine s'ils empêchèrent les foules de leur offrir un sacrifice.

Paul et Barnabas poursuivent leur mission et reviennent à Antioche de Syrie

19 Mais des Juifs arrivèrent d'Antioche1 et d'Iconium ; et ayant persuadé les foules et lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort.
1 c.-à-d. : Antioche de Pisidie.

20 Mais comme les disciples se tenaient autour de lui, s'étant levé, il entra dans la ville. Et le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.

21 Et ayant évangélisé cette ville et fait beaucoup de disciples, ils s'en retournèrent à Lystre et à Iconium et à Antioche1,
1 c.-à-d. : Antioche de Pisidie.

22 fortifiant les âmes des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et [les avertissant] que c'est par beaucoup d'afflictions qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu.

23 Et leur ayant désigné des anciens dans chaque assemblée, ils prièrent avec jeûne et les recommandèrent au Seigneur en qui ils avaient cru.

24 Puis, ayant traversé la Pisidie, ils vinrent en Pamphylie.

25 Et ayant annoncé la Parole à Perge, ils descendirent à Attalie.

26 Et de là ils se rendirent par mer à Antioche1, d'où ils avaient été recommandés à la grâce de Dieu pour l'œuvre qu'ils avaient accomplie.
1 c.-à-d. : Antioche de Syrie.

27 Alors, étant arrivés et ayant réuni l'assemblée, ils racontèrent toutes les choses que Dieu avait faites avec eux et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi1.
1 littéralement : une porte de foi.

28 Et ils séjournèrent assez longtemps avec les disciples.

À Iconium, la parole produit le même double effet que précédemment: la foi chez un grand nombre, l'opposition chez les autres. Quant aux apôtres, ils parlent hardiment; et quel est le secret de leur courage? Ils sont «appuyés sur le Seigneur», qui aussi coopère avec eux, confirmant leur parole par des miracles et des prodiges (comp. v. 3 et Marc 16:20 mc 16.14-20). La guérison opérée à Lystre — après que les apôtres ont été chassés d'Iconium — produit la plus forte impression sur ces pauvres païens. Ils s'apprêtent à adorer comme des dieux ces hommes qu'hier on cherchait ailleurs à lapider. Aux yeux des apôtres, cela était bien pire. Horrifiés, ils invitent ces idolâtres à se tourner vers le Dieu vivant (comp. ch. 12 v. 22, 23 ac 12.20-24). Mais les sentiments des foules tiennent à peu de chose! Les Juifs arrivés d'Iconium ont tôt fait de les gagner et de lapider Paul avec l'assentiment de tous. Préservé par le Seigneur, le fidèle serviteur n'est ni effrayé ni découragé. Il poursuit calmement son ministère, repassant par les villes dans lesquelles l'évangile a déjà été annoncé. Ce premier voyage pour l’évangile se termine. Les apôtres sont prompts à raconter à l'assemblée toutes les choses glorieuses que Dieu a faites avec eux.