Actes des Apôtres

Actes 7:1-19

Discours d'Étienne
De l'appel d'Abraham à l'esclavage en Égypte

7 Alors le souverain sacrificateur dit : « Ces choses sont-elles [bien] ainsi ? »

2 Et Étienne1 répondit : « Hommes frères et pères, écoutez ! Le Dieu de gloire apparut à notre père Abraham lorsqu'il était en Mésopotamie, avant d'habiter à Charran,
1 littéralement : il.

3 et il lui dit : "Sors de ton pays et de ta parenté, et va dans le pays que je te montrerai."

4 Alors, étant sorti du pays des Chaldéens, il habita à Charran. Et de là, après la mort de son père, Dieu1 le fit passer dans ce pays où vous habitez maintenant.
1 littéralement : il.

5 Et il ne lui donna pas d'héritage dans ce pays, pas même de quoi poser le pied, et il promit de le lui donner en possession, ainsi qu'à sa descendance après lui, alors qu'il n'avait pas d'enfant.

6 Et Dieu parla ainsi : "Sa descendance séjournera dans une terre étrangère et on l'asservira et on la maltraitera [pendant] 400 ans.

7 Mais je jugerai, moi, la nation à laquelle ils auront été asservis, dit Dieu, et après cela, ils sortiront et me rendront un culte dans ce lieu."1
1 voir Gen. 15:13-16.

8 Puis il lui donna l'alliance de la circoncision. Et ainsi, Abraham1 engendra Isaac et le circoncit le 8e jour. Et Isaac [engendra] Jacob et Jacob [engendra] les 12 patriarches.
1 littéralement : il.

9 Et les patriarches, étant jaloux de Joseph, le vendirent pour [être emmené en] Égypte. Mais Dieu était avec lui

10 et le délivra de toutes ses détresses et lui fit trouver grâce et sagesse devant le Pharaon, roi d'Égypte. Et il l'établit gouverneur sur l'Égypte et sur toute sa maison.

11 Or il arriva une famine dans toute l'Égypte et en Canaan, ainsi qu'une grande détresse ; et nos pères ne trouvèrent pas de nourriture.

12 Mais Jacob, ayant appris qu'il y avait du blé en Égypte, [y] envoya une 1re fois nos pères.

13 Et la 2de fois, Joseph se fit reconnaître à ses frères. Alors l'origine de Joseph fut connue du Pharaon.

14 Puis Joseph envoya chercher son père Jacob et toute sa parenté, [en tout] 75 personnes1.
1 littéralement : âmes.

15 Et Jacob descendit en Égypte et il mourut, lui et nos pères.

16 Et ils furent transportés à Sichem et déposés dans le tombeau qu'Abraham avait acheté à prix d'argent aux fils d'Emmor, à Sichem.

17 « Mais comme le temps de la promesse que Dieu avait faite solennellement à Abraham approchait, le peuple s'accrut et se multiplia en Égypte,

18 jusqu'à ce qu'il se lève un autre roi [sur l'Égypte], qui ne connaissait pas Joseph.

19 Celui-là, usant de ruse contre notre race, maltraita [nos] pères jusqu'à leur faire exposer leurs nouveau-nés pour qu'ils ne restent pas en vie.

Étienne ne profite pas de ce que le souverain sacrificateur lui donne la parole pour se justifier des fausses accusations dont il est l'objet. Le Saint Esprit dont il est rempli, lui dicte «à l'heure même» ce qu'il doit répondre (Luc 12:11, 12 lc 12.11-12). Il va se servir de l'histoire d'Israël pour exposer les voies de Dieu et Sa fidélité, en même temps que l'infidélité de son peuple. En effet ce récit qui occupe une telle place dans la Parole de Dieu contient sous forme de «types» des enseignements destinés à servir d'avertissement (1 Cor. 10:11 1cr 10.6-11). Abraham avait été appelé et il avait obéi (Héb. 11:8 hb 11.8-10). Il avait saisi par la foi les promesses que Dieu lui avait faites dès avant la naissance d'Isaac. Ses descendants devaient séjourner en Égypte, en subir le joug, puis en sortir et servir l'Éternel dans la terre de la promesse. Ils me serviront (v. 7): parole propre à atteindre la conscience de ce peuple indocile et rebelle.

L'histoire de Joseph, rejeté par ses frères puis exalté par le Pharaon, illustre remarquablement la haine des Juifs contre Christ ainsi que la position glorieuse que Dieu Lui a donnée après l'avoir délivré «de toutes ses détresses» (v. 10).