2 Timothée

2 Timothée 2:1-13

Sois « un bon soldat du Christ Jésus »

2 Toi donc, mon enfant, sois fort1 dans la grâce qui est dans le Christ Jésus.
1 ou : fortifie-toi.

2 Et les choses que tu as entendues de moi en présence de nombreux témoins, confie-les à des hommes fidèles qui soient capables de les enseigner aussi à d'autres.

3 Prends part aux souffrances1 comme un bon soldat du Christ Jésus.
1 voir verset 1:8.

4 Aucun homme servant comme soldat ne s'embarrasse des affaires de la vie, afin qu'il plaise à celui qui l'a recruté.

5 Et de même, l'athlète n'est pas couronné s'il n'a pas lutté selon les règles.

6 Il faut que le cultivateur se donne d'abord de la peine pour qu'il reçoive sa part des fruits.

7 Considère ce que je dis ! Car le Seigneur te donnera de l'intelligence en toutes choses.

« Souviens-toi de Jésus Christ ressuscité »

8 Souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d'entre les morts, de la descendance de David, selon mon Évangile,

9 pour lequel1 j'endure des souffrances jusqu'à être lié de chaînes2 comme un malfaiteur. Toutefois la parole de Dieu n'est pas liée.
1 littéralement : dans lequel. 2 littéralement : jusqu'aux liens.

10 C'est pourquoi j'endure tout à cause des élus, afin qu'eux aussi obtiennent le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire éternelle.

11 Cette parole est certaine ; car si nous sommes morts avec [lui], nous vivrons aussi avec [lui] ;

12 si nous persévérons1, nous régnerons aussi avec [lui] ; si nous [le] renions, lui aussi nous reniera ;
1 proprement : persévérer dans les épreuves.

13 si nous sommes infidèles1, lui reste fidèle, car il ne peut pas se renier lui-même.
1 ou : incrédules.

Fortifie-toi dans la grâce, recommande l'apôtre à son cher disciple. Lui-même avait appris ce secret de la bouche du Seigneur: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans l'infirmité…» (2 Cor. 12:9 2cr 12.7-10). Trois exemples: celui du soldat, de l'athlète et du cultivateur, illustrent le renoncement, l'obéissance et la patience du chrétien. Ce qui caractérise le bon soldat: il ne s'encombre pas d'un bagage inutile; il est discipliné afin de plaire à ses supérieurs; il sait que le métier de soldat comporte inévitablement des souffrances, des dangers, des coups à recevoir et que ceux-ci précèdent les citations, les médailles et les défilés des jours de gloire. Cette parole est certaine, toute l'Écriture la confirme: notre comportement actuel aura son éternelle contrepartie. Aujourd'hui les souffrances et la mort avec Christ; demain la vie avec Lui, le règne et la gloire éternelle. Chers amis croyants, Jésus Christ nous a enrôlés sous sa bannière. Hélas! Dans une armée, il peut se trouver des déserteurs qui renient leur drapeau et leur capitaine (v. 12 fin; Jude 4 fin jd 1.3-4). Il y a mille manières, même silencieuses, de trahir notre Chef. Que le désir d'avoir son approbation, secrète aujourd'hui, publique demain, fasse de nous de bons soldats, aptes à combattre le bon combat (ch. 4 v. 7, 8 2tm 4.5-8; 1 Tim. 6:12 1tm 6.6-12).