2 Corinthiens

2 Corinthiens 11:16-33

Les souffrances de Paul dans son service

16 Je le répète : que personne ne me prenne pour un insensé. Ou bien, s'il en est autrement, acceptez-moi, même comme un insensé, afin que moi aussi, je puisse me glorifier un peu.

17 Ce que je dis, je ne le dis pas selon le Seigneur, mais comme un insensé, dans cette assurance d'avoir de quoi me glorifier.

18 Puisque beaucoup se glorifient selon la chair, moi aussi, je me glorifierai.

19 Car vous supportez volontiers les insensés, étant sages [vous-mêmes].

20 En effet, si quelqu'un vous traite en esclave, si quelqu'un [vous] dévore, si quelqu'un prend [votre bien]1, si quelqu'un [vous] traite avec arrogance2, si quelqu'un vous frappe au visage, vous le supportez.
1 ou : [vous] prend. 2 littéralement : s'élève.

21 Je le dis avec honte1, comme si nous, nous avions été faibles. Mais ce que quelqu'un pourrait oser [dire] — je parle en insensé — moi aussi, j'ose [le dire].
1 littéralement : déshonneur.

22 Sont-ils Hébreux ? Moi aussi. Sont-ils Israélites ? Moi aussi. Sont-ils la descendance d'Abraham ? Moi aussi.

23 1Sont-ils serviteurs de Christ ? — je parle comme un homme hors de sens — je le suis plus [encore]. Dans les travaux pénibles, bien davantage, dans les prisons, bien plus, sous les coups, bien plus encore, dans les [dangers de] mort, souvent.
1 les versets 23 à 28 forment une seule phrase dans le texte original.

24 Cinq fois j'ai reçu des Juifs 40 [coups] moins un ;

25 trois fois j'ai été frappé à coups de bâton ; une fois j'ai été lapidé ; trois fois j'ai fait naufrage ; j'ai passé un jour et une nuit dans les profondeurs de la mer.

26 [J'ai été] souvent en voyages, dans les dangers sur les fleuves, dans les dangers de la part des bandits, dans les dangers de la part de mes compatriotes, dans les dangers de la part des nations, dans les dangers à la ville, dans les dangers au désert, dans les dangers en mer, dans les dangers parmi de faux frères.

27 [J'ai connu] le travail pénible et la tristesse, [j'ai été] souvent dans les veilles, la faim et la soif, souvent dans les jeûnes, le froid et le dénuement.

28 En plus de ces choses exceptionnelles1, il y a ce qui m'assaille tous les jours, le souci de toutes les assemblées.2
1 ou : extérieures. 2 les versets 23 à 28 forment une seule phrase dans le texte original.

29 Qui est faible sans que je ne sois faible aussi ? De qui cause-t-on la chute sans que moi-même je ne brûle ?

30 S'il faut se glorifier, je me glorifierai dans ce qui est de ma faiblesse.

31 Le Dieu et Père du Seigneur Jésus — lui qui est béni éternellement1 — sait que je ne mens pas.
1 littéralement : pour les siècles.

32 À Damas, le gouverneur1 du roi Arétas faisait garder la ville des Damascéniens pour se saisir de moi.
1 littéralement : l'ethnarque.

33 Mais j'ai été descendu dans une corbeille par une fenêtre le long de la muraille et j'ai échappé à ses mains.

Ces attaques contre le ministère de Paul sont pour le Saint Esprit une occasion de nous donner une idée plus nette de ses labeurs et de ses peines. Oui, il était ministre de Christ, et peut en aligner les preuves: une longue liste de souffrances endurées pour l'Évangile. Ces v. 23 à 28, 31, 32 nous apprennent en quoi consistait ce que l'apôtre appelait au ch. 4 v. 17 2cr 4.16-18 sa «légère affliction d'un moment»! Mais quelle était la ressource divine qui le soutenait pour supporter «ces choses exceptionnelles»? «Un poids éternel de gloire» était continuellement devant sa pensée: Christ glorifié, son éternelle rémunération. Retenons ce secret: Plus nous serons occupés du Seigneur, moins il nous restera de temps pour penser à nos petites difficultés — et que sont-elles à côté des afflictions du grand apôtre? Oui, plus Son amour éternel pèsera dans la balance de nos cœurs, moins les circonstances du moment prendront d'importance et nous accableront. Il est une chose cependant qui ne nous «assiégera» jamais trop: «la sollicitude pour toutes les assemblées» (v. 28). Elle se manifeste en tout premier lieu par des prières. Que le Seigneur nous donne de l'affection pour sa chère Église et pour chacun de ses membres!