1 Samuel

1 Samuel 15:17-35

17 Et Samuel dit : « N'est-ce pas lorsque tu étais petit à tes propres yeux que tu es devenu le chef des tribus d'Israël et que l'Éternel t'a oint comme roi sur Israël ?

18 Et l'Éternel t'avait envoyé par un chemin et t'avait dit : "Va et détruis entièrement ces pécheurs, les Amalékites, et fais-leur la guerre jusqu'à ce qu'ils soient exterminés."

19 Et pourquoi n'as-tu pas écouté la voix de l'Éternel et t'es-tu jeté sur le butin et as-tu fait ce qui est mal aux yeux de l'Éternel ? »

20 Alors Saül dit à Samuel : « J'ai écouté la voix de l'Éternel et je suis allé sur le chemin où l'Éternel m'a envoyé. Et j'ai amené Agag, roi d'Amalek, et j'ai entièrement détruit Amalek.

21 Mais le peuple a pris, dans le butin, du petit bétail et du gros bétail, comme prémices de ce qui était voué à l'anathème, pour sacrifier à l'Éternel ton Dieu, à Guilgal. »

22 Et Samuel dit : « L'Éternel prend-t-il autant de plaisir dans les holocaustes et dans les sacrifices qu'à celui qui écoute1 la voix de l'Éternel ? Voici, écouter1 est meilleur qu'un sacrifice, prêter l'oreille, meilleur que la graisse des béliers.
1 écouter, avec l'implication d'obéissance.

23 Car la révolte est comme le péché de divination et l'obstination comme une idolâtrie et des théraphim. Parce que tu as rejeté la parole de l'Éternel, il t'a aussi rejeté comme roi. »

Saül implore en vain le pardon de Samuel

24 Alors Saül dit à Samuel : « J'ai péché, parce que j'ai transgressé le commandement1 de l'Éternel et tes paroles. Car j'ai craint le peuple et j'ai écouté leur voix.
1 littéralement : la bouche.

25 Et maintenant, pardonne, je te prie, mon péché et reviens avec moi et je me prosternerai devant l'Éternel. »

26 Mais Samuel dit à Saül : « Je ne reviendrai pas avec toi, car tu as rejeté la parole de l'Éternel et l'Éternel t'a rejeté pour que tu ne sois plus roi sur Israël. »

27 Et Samuel se retourna pour s'en aller, mais Saül1 saisit le pan de son manteau et il se déchira.
1 littéralement : il.

28 Alors Samuel lui dit : « L'Éternel a déchiré aujourd'hui la royauté d'Israël de dessus toi et l'a donnée à ton prochain qui est meilleur que toi.

29 Et aussi, la Splendeur1 d'Israël ne ment pas et ne se repent pas. Car il n'est pas un homme pour se repentir. »
1 ou : Confiance, Gloire, Force ; cette expression désigne Dieu.

30 Mais Saül1 dit : « J'ai péché ! Honore-moi maintenant, je te prie, en présence des anciens de mon peuple et en présence d'Israël. Et reviens avec moi et je me prosternerai devant l'Éternel ton Dieu !
1 littéralement : il.

31 Et Samuel revint et suivit1 Saül, et Saül se prosterna devant l'Éternel.
1 littéralement : retourna derrière.

32 Puis Samuel dit : « Amenez-moi Agag, le roi d'Amalek. » Et Agag vint à lui, d'un air joyeux. Et Agag se disait : « Certainement l'amertume de la mort est passée. »

33 Mais Samuel dit : « Comme ton épée a privé des femmes de leurs enfants, de même, entre les femmes, ta mère sera privée1 d'enfants. » Et Samuel mit Agag en pièces devant l'Éternel, à Guilgal.
1 proprement : plus privée.

34 Puis Samuel s'en alla à Rama et Saül remonta dans sa maison, à Guibha de Saül.

35 Et Samuel ne vit plus Saül jusqu'au jour de sa mort, car Samuel pleurait sur Saül parce que l'Éternel s'était repenti d'avoir établi Saül comme roi sur Israël.

Samuel vient de passer une nuit d'angoisse qui a dû lui en rappeler une autre: celle où lui fut annoncé le châtiment sur la maison d'Éli (ch. 3 v. 11 1s 3.11-13).

Saül n'a pas achevé l'anéantissement d'Amalek, et en conséquence il doit être rejeté comme roi. Un roi désobéissant ne peut que conduire son peuple dans la désobéissance; il doit donc être écarté du pouvoir. «Écouter est meilleur qu'un sacrifice» (verset 22). La plus brillante action de toute notre vie est sans valeur si elle n'est pas accomplie par obéissance à Dieu. Et ce verset s'applique à toutes les œuvres par lesquelles la chrétienté cherche en vain à satisfaire Dieu, au lieu d'écouter et de recevoir tout simplement Sa Parole.

Ici c'est écouter qui est meilleur qu'un sacrifice. Mais il est dit la même chose de la bonté et de la connaissance de l'Éternel (Osée 6:6 os 6.6), de la justice et de la droiture (Proverbes 21:3 pv 21.3), de l'esprit brisé (Psaume 51:17-18 ps 51.16-18), de la miséricorde (Matthieu 9:13 mt 9.10-13), de l'amour (Marc 12:33 mc 12.28-34). Voyez en revanche chez Saül ce que produit la chair, outre la désobéissance: la vanterie (verset 20), le mensonge, le rejet de la faute sur autrui (versets 15 1s 15.13-16, 21), l'obstination, une fausse repentance et avec tout cela la recherche d'un vain prestige (verset 30). Bien triste tableau en vérité!