Nombres

Chapitre 17

Du chap. 17 au chap. 20, ce sujet est exposé avec les circonstances qui s’y rapportent. Premièrement, l’autorité d’Aaron est établie par des signes, produits par la puissance de Dieu, dans sa verge placée avec les autres près de Dieu, source de toute autorité. La puissance de vie et de bénédiction se montre avec une rapidité qui manifeste la présence de Dieu. Les boutons, les fleurs et les fruits croissent sur un bois sec: la sacrificature vivante et victorieuse de la mort par l’efficace divine1 doit conduire le peuple; l’autorité de Dieu est placée entre ses mains.

1 C’est la grâce. Le juste jugement pouvait détruire, non conduire à travers le désert: la grâce seule en est capable.

Le peuple charnel qui se fourvoie toujours, hardi naguère en face de la majesté de Dieu, s’effraye de sa présence, maintenant que sa grâce se manifeste, et dit qu’il ne peut s’approcher de Lui. Ceci donne occasion à des vues encore plus approfondies sur la position de la sacrificature en général.