Jérémie

Chapitre 13

Le chapitre 13 rappelant de quelle manière Dieu avait lié Israël à son cœur, annonce le jugement terrible dont le peuple serait comme enivré, et, par la menace de ce jugement, l’invite à la repentance, montrant aussi sa désespérante iniquité et la douleur profonde du prophète à la vue de l’obstination du peuple (comp. Luc 19:41). Ce zèle du prophète pour la gloire de l’Éternel, contre le mal et contre le peuple qui le déshonorait, et cette touchante affection pour lui comme le peuple de l’Éternel, signale partout d’une manière frappante, l’œuvre de l’Esprit de Christ. Comp. Moïse (Ex. 32:27, 28, 31, et suiv.); et Paul (Rom. 9; 10:1; 1 Thess. 2:15, 16), seulement ici, sous la grâce, le jugement n’est pas réclamé; comp. aussi Christ lui-même (Matt. 23:31-37).