Jérémie

Chapitre 2

Le chapitre 2 renferme l’appel le plus touchant adressé au peuple à Jérusalem; il n’exige pas d’explication, mais il mérite l’attention sérieuse du cœur. Il rend témoignage de la manière la plus frappante à la bonté et à la tendresse du Seigneur. Seulement, nous n’avons ici que la comparaison entre l’état actuel du peuple et ce qu’il avait été originairement, en tant que planté par l’Éternel, et puis ses voies d’amour, sans aucune mention de la venue du Seigneur. Christ n’est pas en vue, ni les desseins de Dieu, comme dans le prophète Ésaïe, bien que nous les trouvions plus loin, mais la responsabilité du peuple vis-à-vis des voies touchantes de la grâce divine est mise bien plus pleinement en évidence; et au chapitre suivant, il est question de la bénédiction finale.