Ézéchiel

Chapitres 40 à 43

Ce qui reste de la prophétie est l’établissement de son sanctuaire au milieu du peuple. Le lecteur s’apercevra que nous trouvons dans ces derniers chapitres une révélation analogue à ce qui a été communiqué à Moïse pour le tabernacle, et à David pour le temple, sauf que, dans ce cas-ci, les détails sont conservés dans les écrits donnés au peuple par inspiration, comme témoignage pour les temps à venir, et pour agir sur la conscience dans tous les temps. Dieu s’intéresse à son peuple. Il rétablira son sanctuaire au milieu des hommes. En attendant, le témoignage de sa pensée a été donné au peuple pour le placer sous la responsabilité que cette bonne volonté de Dieu faisait peser sur lui: car le prophète devait déclarer ce qu’il avait vu, à la maison d’Israël, ainsi qu’il l’a fait. Lorsque les mesures des diverses parties de la maison et du parvis ont été données, la gloire de l’Éternel remplit la maison dans la vision, ainsi que cela est arrivé historiquement lors de la dédicace du tabernacle et du temple.

Le verset 7 du chapitre 43, proclame que la maison qui est le trône et le marchepied de l’Éternel ne serait plus souillée par des choses profanes; ensuite, le prophète devait annoncer que si Israël renonçait à ses infidélités, l’Éternel viendrait y habiter. Ainsi le peuple est placé sous cette responsabilité en tout temps. Le prophète devait montrer la maison à Israël, pour qu’il se repentît, et s’il se repentait il devait lui en expliquer tous les détails. C’est aussi ce qui aura lieu à la fin. Les ordonnances de la maison devaient leur être révélées s’ils s’humiliaient, et en vue de ce cas, le prophète annonce ce qui devait être fait pour la purification et pour la consécration de l’autel, afin que le service régulier eût lieu.