Ézéchiel

Chapitre 24

Le jugement définitif est prononcé contre Jérusalem, qui commettait le péché sans même en être honteuse. Le jour que Nebucadnetsar a mis le siège à la ville, la femme du prophète meurt; Ézéchiel, quoiqu’elle fût l’objet le plus cher à son cœur, ne devait pas s’en plaindre. Sous la figure de la mort de sa femme, il est enseigné à tenir son cœur en bride devant le jugement de l’Éternel. Le jugement une fois exécuté, la bouche du prophète serait ouverte, et la parole de Dieu serait comme ouvertement adressée au résidu, de manière que l’Éternel soit connu d’eux. Jérusalem serait mise comme une marmite sur le feu, pour tout fondre, tout consumer, tout brûler. Dieu l’avait purifiée et elle n’était pas purifiée, et maintenant sa colère reposait sur elle.