Ézéchiel

Chapitre 7

Enfin, chapitre 7, toute la terre d’Israël est sous la sentence de Dieu, les quatre coins de la terre. Ceux qui échapperaient au jugement universel se lamenteraient, isolés sur les montagnes, ayant tout abandonné, n’ayant eu aucune force pour résister. Les plus mauvaises des nations posséderaient le pays, et l’ornement de la majesté de l’Éternel, qu’il avait établi en gloire, ayant été profané par les abominations d’Israël, serait livré à la profanation, et abandonné aux mains des étrangers. Le lieu secret de sa sainteté serait violé. Malheur viendrait sur malheur, et il n’y aurait point de remède. L’Éternel jugerait le peuple selon qu’il avait mérité.

Le jugement solennel était ainsi prononcé sur le peuple tout entier. Tout est mis en désolation, et à l’égard des relations d’Israël avec Dieu, soit en ce qui concernait le peuple lui-même immédiatement, soit par le moyen de la famille de David, responsable du maintien de ces relations: tout était finalement perdu. La grâce pouvait encore agir, mais le peuple et la maison de David avaient totalement manqué, le nom de Dieu avait été blasphémé par le moyen de son peuple, au lieu d’être glorifié. Le jugement exécuté est le seul témoignage qui soit rendu à ce nom. Le jugement complet est arrivé, il est sur les quatre coins de la terre, et Israël n’est plus une nation. Quelle pensée solennelle, que le jugement dût être le seul témoignage qui pût être rendu à Dieu! Ce chapitre 7 clôt cette première prophétie, prophétie qui est d’une vaste importance, en tant que déclarant le jugement pleinement exécuté sur le peuple de Dieu sur la terre.