Ésaïe

Chapitre 29

Jérusalem est réduite à la dernière détresse; mais, cette fois-ci, l’Éternel paraît pour sa délivrance et la multitude de ses ennemis disparaît comme un rêve de la nuit. Tout est ténèbres et obscurité au sein du peuple; tout est moralement renversé, et bientôt Dieu renversera tout par sa puissance, et changera la forêt en Carmel, c’est-à-dire en un champ fertile. Désormais Jacob ne sera plus faible et languissant; le débonnaire sera béni; le sourd entendra la Parole; l’homme terrible et le blasphémateur seront détruits de devant la face de l’Éternel. Il y a donc deux parties dans cette histoire, deux attaques. La première réussit contre Éphraïm et contre Jérusalem. La seconde ne réussit pas; Jérusalem est bien bas; mais l’Éternel paraît et elle est délivrée. L’esprit moqueur et l’incrédulité ont été signalés, chapitre 28; l’esprit d’aveuglement, chapitre 29.