Ésaïe

Chapitre 1er

Le chapitre 1er d’Ésaïe commence par un témoignage du triste état du peuple. Tout était plaie et corruption. Inutile de les frapper davantage. Leurs cérémonies faisaient horreur à l’Éternel: il voulait la justice. Cependant la repentance est proposée au peuple, et la bénédiction doit suivre la repentance. Telle est la position qui lui est faite par la prophétie. Mais Dieu connaissait le peuple: il était méchant et corrompu ainsi que ses chefs; Dieu annonce dès lors ce qui aura lieu. Il exécutera le jugement, purifiera de cette manière le peuple, et rétablira la bénédiction. Les deux grands principes sont ainsi posés. La bénédiction est proposée à condition que le peuple se repente; mais de fait elle est introduite par le jugement.