La Bible

Aggée

Version Darby 21 (2020.011)
Traduction au plus près des textes originaux par John Nelson DARBY
– avec quelques modifications liées aux dernières recherches sur les manuscrits,
– avec une actualisation de l'expression française pour une meilleure compréhension.

À l'attention du lecteur
– La numérotation des chapitres et des versets ainsi que les notes et les titres de paragraphes ne font pas partie du texte inspiré. Ils ont été ajoutés pour faciliter la lecture.
– Les mots entre crochets ont été ajoutés à cause des exigences de la langue française.
– Les mots en italique et entre crochets correspondent à des passages qui ne se trouvent pas dans certains manuscrits.
– Les trois formes hébraïques du mot Dieu — Élohim, El et Éloah — sont rendues respectivement par Dieu, °Dieu et °°Dieu.

Premier message : L'appel de l'Éternel à reconstruire le Temple

1 Dans la deuxième année du roi Darius,1 au sixième mois, le premier jour du mois, la parole de l'Éternel fut [adressée] par l'intermédiaire2 d'Aggée le prophète à Zorobabel, fils de Shealthiel, gouverneur de Juda, et à Joshua3, fils de Jotsadak, le grand sacrificateur4, en disant :
1 date : 519 av. J.-C. 2 littéralement : par la main. 3 ou : Josué ; hébreu : Jehoshua, l'Éternel [est] sauveur. 4 ou : prêtre.

2 « Ainsi parle l'Éternel des armées, en disant : Ce peuple dit : "Le temps n'est pas venu, le temps où la Maison de l'Éternel doit être reconstruite." »

3 Puis la parole de l'Éternel arriva par l'intermédiaire2 d'Aggée le prophète, en disant :
1 littéralement : par la main.

4 « Est-ce le temps pour vous d'habiter dans vos maisons lambrissées, alors que cette Maison est en ruine ?

5 Et maintenant, ainsi dit l'Éternel des armées : Considérez bien1 vos voies !
1 littéralement : Mettez votre cœur sur.

6 Vous avez semé beaucoup, mais vous rentrez peu ; vous mangez, mais vous n'êtes pas rassasiés ; vous buvez, mais vous n'en avez pas assez ; vous vous habillez, mais personne n'a chaud. Et celui qui reçoit un salaire le reçoit dans une bourse trouée.

7 Ainsi dit l'Éternel des armées : Considérez bien1 vos voies !
1 littéralement : Mettez votre cœur sur.

8 Montez à la montagne et apportez du bois et construisez la Maison ! Et j'y prendrai plaisir et je serai glorifié, dit l'Éternel.

9 Vous vous attendiez à beaucoup et voici, ce n'a été que peu. Et vous l'avez apporté à la maison et j'ai soufflé dessus. Pourquoi ? déclare1 l'Éternel des armées. À cause de ma Maison qui, elle, est en ruine pendant que vous vous empressez2 chacun pour sa maison.
1 déclarer, dans le sens de la diction d'un oracle ; ici et ailleurs souvent dans les Prophètes. 2 littéralement : vous courez.

10 C'est pourquoi les cieux ont retenu la rosée au-dessus de vous et la terre a retenu ses produits.

11 Et j'ai appelé la sécheresse sur la terre, et sur les montagnes, et sur le blé, et sur le vin nouveau, et sur l'huile, et sur ce que produit le sol, et sur les hommes, et sur les bêtes, et sur tout le travail des mains. »

12 Alors Zorobabel, fils de Shealthiel, et Joshua, fils de Jotsadak, le grand sacrificateur, et tout le reste du peuple écoutèrent la voix de l'Éternel leur Dieu et les paroles d'Aggée le prophète, selon la mission que lui avait donnée l'Éternel leur Dieu. Et le peuple craignit devant l'Éternel.

13 Et Aggée, le messager de l'Éternel, parla au peuple par un message de l'Éternel, en disant : « Je suis avec vous, déclare l'Éternel. »

14 Alors l'Éternel réveilla l'esprit de Zorobabel, fils de Shealthiel, gouverneur de Juda, et l'esprit de Joshua, fils de Jotsadak, le grand sacrificateur, et l'esprit de tout le reste du peuple. Et ils vinrent et se mirent à l'œuvre dans la Maison de l'Éternel des armées, leur Dieu,

15 le 24e jour du 6e mois, dans la 2e année du roi Darius.

Deuxième message : La gloire future du Temple

2 Au 7e [mois], le 21e [jour] du mois, la parole de l'Éternel arriva par l'intermédiaire1 d'Aggée le prophète, en disant :
1 littéralement : par la main.

2 « Parle donc à Zorobabel, fils de Shealthiel, gouverneur de Juda, et à Joshua, fils de Jotsadak, le grand sacrificateur, et au reste du peuple, en disant :

3 "Reste-t-il quelqu'un parmi vous qui ait vu cette Maison dans sa 1re gloire, et comment la voyez-vous maintenant ? N'est-elle pas comme rien à vos yeux ?

4 Mais maintenant, sois fort, Zorobabel, déclare l'Éternel, et sois fort, Joshua, fils de Jotsadak, grand sacrificateur, et soyez forts, [vous,] tout le peuple du pays, déclare l'Éternel, et travaillez ! Car je suis avec vous, déclare l'Éternel des armées.

5 La parole [selon laquelle] j'ai fait [alliance] avec vous, lorsque vous êtes sortis d'Égypte, et mon Esprit, se tiennent au milieu de vous. Ne craignez pas !1
1 autre traduction possible : Avec la parole [selon laquelle] j'ai fait [alliance] avec vous, lorsque vous êtes sortis d'Égypte, et mon Esprit qui se tient au milieu de vous, ne craignez pas !

6 Car, ainsi dit l'Éternel des armées : Encore une fois — ce sera dans peu de temps — et je secouerai les cieux, et la terre, et la mer, et la terre sèche.

7 Et je secouerai toutes les nations. Et celui que désirent toutes les nations viendra et je remplirai cette Maison de gloire, dit l'Éternel des armées.

8 L'argent est à moi et l'or est à moi, déclare l'Éternel des armées.

9 La dernière gloire de cette Maison sera plus grande que la première, dit l'Éternel des armées. Et dans ce lieu, je donnerai la paix, déclare l'Éternel des armées." »

Troisième message : L'état d'impureté du peuple et la bénédiction promise

10 Le 24e [jour] du 9e [mois], dans la 2e [année] de Darius, la parole de l'Éternel fut [adressée] à Aggée le prophète, en disant :

11 « Ainsi dit l'Éternel des armées : Interroge donc les sacrificateurs sur la Loi, en disant :

12 "Si un homme porte de la viande sainte dans le pli de son vêtement et s'il touche avec le pan [de son vêtement] du pain ou du potage, ou du vin, ou de l'huile, ou n'importe quelle nourriture, [ce qu'il a touché] sera-t-il sanctifié ?" » Et les sacrificateurs répondirent et dirent : « Non ! »

13 Puis Aggée dit : « Si un homme, [rendu] impur par un corps [mort], touche une de toutes ces choses, sera-t-elle devenue impure ? » Et les sacrificateurs répondirent et dirent : « Elle sera impure ! »

14 Alors Aggée répondit et dit : « Ainsi est ce peuple et ainsi est cette nation devant moi, déclare l'Éternel, et ainsi est toute l'œuvre de leurs mains. Et ce qu'ils présentent là est impur.

15 Et maintenant, considérez donc bien1 [ce qui va arriver] dès ce jour et par la suite, avant qu'on n'ait mis pierre sur pierre dans le Temple de l'Éternel !
1 littéralement : mettez votre cœur.

16 Avant que ces [jours] n'arrivent, si l'on venait à un tas de 20 [mesures], alors il y en avait 10 ; si l'on venait à la cuve pour puiser 50 [mesures] du foulage, alors il y en avait 20.

17 Je vous ai frappés par la brûlure1 et par la rouille1 et par la grêle, [dans] toute l'œuvre de vos mains, et aucun de vous [n'est revenu] à moi, déclare l'Éternel.
1 brûlure, rouille : maladies des céréales.

18 Considérez donc bien1 cela, dès ce jour et par la suite, depuis le 24e jour du 9e [mois], depuis le jour où les fondations du Temple de l'Éternel ont été posées ! Considérez-le bien1 !
1 littéralement : mettez votre cœur.

19 La semence est-elle encore dans le grenier ? Même la vigne et le figuier, et le grenadier, et l'olivier n'ont rien porté. À partir de ce jour, je bénirai. »

Quatrième message : Les promesses faites à Zorobabel

20 Et la parole de l'Éternel fut [adressée] à Aggée, pour la seconde fois, le 24e [jour] du mois, en disant :

21 « Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, en disant : "Je secouerai les cieux et la terre,

22 et je renverserai le trône des royaumes, et je détruirai la puissance des royaumes des nations, et je renverserai les chars et ceux qui les montent. Et les chevaux seront abattus, ainsi que ceux qui les montent, chacun par l'épée de son frère.

23 En ce jour-là, déclare l'Éternel des armées, je te prendrai, Zorobabel, fils de Shealthiel, mon serviteur, déclare l'Éternel, et je te mettrai comme un sceau1. Car je t'ai choisi, déclare l'Éternel des armées." »
1 littéralement : anneau à signature ; il servait autrefois à authentifier les documents officiels et les ordres donnés par le roi.