Jérémie 9:1-25

Jérémie 9:1-25

Souffrance et lamentation du prophète – Menaces de l'Éternel

9 « Oh ! qui me donnera dans le désert un refuge de voyageurs ? Alors j'abandonnerais mon peuple, et je m'éloignerais d'eux ; car ils sont tous des gens adultères, une assemblée d'hommes perfides1.
1 ou : de traîtres.

2 Et ils tendent leur langue, leur arc de mensonge, et ce n'est pas pour la fidélité qu'ils sont puissants dans le pays. Car ils vont d'iniquité en iniquité, et moi, ils ne me connaissent pas, déclare l'Éternel.

3 Méfiez-vous chacun de son ami, et ne faites confiance à aucun frère ! Car chaque frère ne cherche qu'à tromper, et chaque ami marche dans la calomnie.

4 Et chacun d'eux trompe son ami et ne dit pas la vérité ; ils ont enseigné leur langue à dire le mensonge, ils se fatiguent à faire le mal.

5 Ton habitation est au milieu de la tromperie. À cause de la tromperie, ils refusent de me connaître, déclare l'Éternel.

6 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, je vais les affiner et les mettre à l'épreuve ; car comment agirais-je [autrement] à l'égard de la fille de mon peuple ?

7 Leur langue est une flèche meurtrière1, on ne parle que pour tromper. De sa bouche il parle de paix avec son ami, mais au-dedans il lui tend un piège.
1 selon d'autres : aiguisée.

8 Est-ce que je n'interviendrais pas contre eux à cause de ces choses ? déclare l'Éternel. Ou mon âme ne se vengerait-elle pas d'une nation comme celle-là ? »

9 « J'élèverai une voix de pleurs1, et des lamentations sur les montagnes, et une complainte sur les pâturages du désert. Car ils sont brûlés, de sorte que personne n'y passe, et qu'on n'y entend pas la voix des troupeaux. Depuis les oiseaux des cieux jusqu'aux bêtes, [tous] ont pris la fuite ; ils s'en sont allés. »
1 littéralement : J'élèverai des pleurs.

10 « Et je ferai de Jérusalem des monceaux [de ruines], un repaire de chacals. Et des villes de Juda, j'en ferai un lieu dévasté, [il n'y aura] plus d'habitants. »

11 « Qui est l'homme sage ? Qu'il comprenne cela ! Et qu'il l'annonce, celui à qui la bouche de l'Éternel a parlé ! Pourquoi le pays est-il détruit [et] brûlé comme un désert, où personne ne passe ? »

12 Et l'Éternel dit : « [C'est] parce qu'ils ont abandonné ma loi que j'avais mise devant eux, et parce qu'ils n'ont pas écouté ma voix, et parce qu'ils n'ont pas marché selon ma loi1,
1 littéralement : elle.

13 et parce qu'ils ont marché suivant le penchant obstiné de leur cœur, et après les Baals, ce que leurs pères leur ont enseigné.

14 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je vais faire manger de l'absinthe à ce peuple, et je leur ferai boire de l'eau empoisonnée.

15 Et je les disperserai parmi les nations qu'ils n'ont pas connues, ni eux ni leurs pères. Et j'enverrai l'épée après eux jusqu'à ce que je les aie exterminés.

16 « Ainsi dit l'Éternel des armées : Considérez, et appelez les pleureuses, et qu'elles viennent ! Et envoyez [chercher] les femmes habiles1, et qu'elles viennent ! »
1 c.-à-d. : les femmes habiles à chanter des complaintes.

17 « Et qu'elles se hâtent, et qu'elles élèvent une [voix de] lamentation sur nous, et que nos yeux fondent en larmes, et que l'eau coule de nos paupières !

18 Car une voix de lamentation se fait entendre de Sion : "Comme nous sommes détruits, accablés de honte ! Car nous avons abandonné le pays, parce qu'ils ont renversé nos habitations."

19 [Vous,] femmes, écoutez donc la parole de l'Éternel, et que votre oreille reçoive la parole de sa bouche. Et enseignez la lamentation à vos filles, et la complainte chacune à son amie.

20 Car la mort est montée par nos fenêtres, elle est entrée dans nos palais, pour retrancher des rues les petits enfants, [et] des places publiques les jeunes hommes. »

21 « Dis : "Ainsi déclare l'Éternel : Oui, le cadavre de l'homme tombera comme du fumier sur la surface des champs, et comme la gerbe [qui tombe] derrière le moissonneur, et que personne ne ramasse."

22 « Ainsi dit l'Éternel : Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, et que l'homme fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse,

23 mais que celui qui se glorifie, se glorifie de ceci, qu'il a de l'intelligence et qu'il me connaît. En effet, je suis l'Éternel, qui use de bonté, de jugement et de justice sur la terre, car je trouve mon plaisir dans ces choses-là, déclare l'Éternel.

24 Voici, des jours viennent, déclare l'Éternel, où j'interviendrai contre tous les circoncis et les incirconcis,

25 contre l'Égypte, et contre Juda, et contre Édom, et contre les fils d'Ammon, et contre Moab, et contre tous ceux qui coupent les coins [de leur barbe]1, ceux qui habitent dans le désert. Car toutes les nations sont incirconcises, et toute la maison d'Israël est incirconcise de cœur. »
1 voir Lév. 19:27.

Tout comme au temps de Jérémie, le peuple de Dieu aujourd'hui compte beaucoup de blessés à mort (v. 1). Si nous en connaissons, apportons-les par la prière au grand Médecin qui a le pouvoir de les guérir (ch. 8 v. 22 jr 8.20-22).

Ce ch. 9 exprime l'indicible douleur du prophète. Parler sévèrement à ce peuple ne l'empêche pas d'être excessivement affligé à son sujet. Il souffre certes en pensant à l'état d'Israël et au châtiment qui le menace, mais surtout à cause du déshonneur jeté sur le nom de l'Éternel. Si nous aimions davantage le Seigneur, nous aurions aussi plus de tristesse en constatant l'ingratitude et l'indifférence qui, si souvent, répondent à son amour.

Méditons les importants v. 23 et 24 (cités en 1 Cor. 1:31 1cr 1.26-31). Il est dans la nature de chacun d'être fier de ses capacités et de se vanter de ce qu'il possède. Le sportif fera valoir ses exploits, ses muscles et sa souplesse; le bon élève ses succès scolaires; l'automobiliste, sa voiture plus puissante que celle de son voisin. Eh bien! La seule chose dont Dieu nous permette de nous glorifier c'est de Le connaître (Ps. 20:8 ps 20.7-9; 2 Cor. 10:17 2cr 10.14-18). Apprécions-nous à sa valeur notre relation avec le Seigneur Jésus? Ou nous arrive-t-il quelquefois d'en avoir honte?