Esdras 6:13-22

Esdras 6:13-22

13 Alors Thathnaï, gouverneur de l'autre côté du Fleuve, Shethar-Boznaï et leurs collègues firent ainsi rapidement, selon [l'ordre] que le roi Darius avait envoyé.

Dédicace du Temple

14 Et les anciens des Juifs construisirent et prospérèrent par la prophétie d'Aggée le prophète et de Zacharie, fils d'Iddo. Et ils construisirent et achevèrent [la Maison], selon l'ordre du Dieu d'Israël, et selon l'ordre de Cyrus, et de Darius, et d'Artaxerxès, roi de Perse.

15 Et cette Maison fut achevée le 3e jour du mois d'Adar ; c'était la 6e année du règne du roi Darius.1
1 date : 515 av. J.-C.

16 Et les fils d'Israël, les sacrificateurs, et les Lévites, et le reste des fils de la déportation célébrèrent la dédicace de cette Maison de Dieu avec joie.

17 Et ils offrirent1 pour la dédicace de cette Maison de Dieu, 100 taureaux, 200 béliers, 400 agneaux et, comme sacrifice pour le péché, pour tout Israël, 12 boucs, selon le nombre des tribus d'Israël.
1 offrir, ailleurs : présenter.

18 Et ils établirent les sacrificateurs dans leurs classes, et les Lévites dans leurs divisions, pour le service de Dieu à Jérusalem, selon ce qui est écrit dans le livre de Moïse.1
1 les versets de la section 4:8 à 6:18 sont écrits en araméen.

Célébration de la Pâque

19 Et les fils de la déportation célébrèrent la Pâque le 14e [jour] du 1er mois.

20 Car les sacrificateurs et les Lévites s'étaient purifiés comme un seul [homme], ils étaient tous purs. Et ils égorgèrent [les agneaux de] la Pâque pour tous les fils de la déportation, et pour leurs frères les sacrificateurs, et pour eux-mêmes.

21 Et les fils d'Israël qui étaient de retour de la déportation mangèrent [la Pâque] et, avec eux, tous ceux qui s'étaient séparés de l'impureté des nations [se trouvant] dans le pays, pour chercher l'Éternel, le Dieu d'Israël.

22 Et ils célébrèrent la fête des Pains sans levain pendant 7 jours, avec joie. Car l'Éternel les avait rendus joyeux, et il avait tourné vers eux le cœur du roi d'Assyrie, pour fortifier leurs mains dans l'œuvre de la Maison de Dieu, du Dieu d'Israël.

Les accusateurs des Juifs ont compris qu'il était préférable de ne pas s'opposer aux ordres reçus. Ils les exécutent promptement, toutefois avec le dépit qu'on peut imaginer.

Ainsi protégés par les autorités, et disposant de nouveaux moyens, les anciens de Juda achèvent la construction du temple. Mais, détail bien remarquable, s'ils prospèrent, ce n'est pas au décret de Darius qu'ils le doivent. C'est «par la prophétie d'Aggée, le prophète, et de Zacharie, fils d'Iddo» (verset 14). Il en est exactement ainsi du chrétien. La vraie source de sa prospérité n'est pas dans les circonstances favorables que Dieu peut permettre pour lui sur la terre. Elle réside dans la soumission à la Parole de son Dieu.

La maison est inaugurée dans la joie. Quel contraste pourtant avec la dédicace du premier temple où 22 000 bœufs et 120 000 moutons avaient été sacrifiés (2 Chroniques 7:5 2ch 7.1-5). Et il n'est question ici ni du feu descendant du ciel, ni de la gloire remplissant la Maison, car l'arche de Dieu est perdue; elle ne sera pas retrouvée.

Après cela la Pâque et les pains sans levain sont célébrés au premier mois. Malgré toute leur faiblesse, l'Éternel a rendu joyeux ces pauvres juifs remontés de la captivité.