2 Chroniques 23:1-11

2 Chroniques 23:1-11

Joas est proclamé roi de Juda grâce à Jehoïada

23 Et dans la septième année,1 Jehoïada se fortifia et fit un pacte avec les chefs de centaines, Azaria, fils de Jerokham, et Ismaël, fils de Jokhanan, et Azaria, fils d'Obed, et Maascéïa, fils d'Adaïa, et Élishaphat, fils de Zicri.
1 date : 878 av. J.-C.

2 Et ils firent le tour de Juda, et rassemblèrent les Lévites de toutes les villes de Juda, et les chefs des pères d'Israël. Et ils vinrent à Jérusalem.

3 Et toute l'assemblée fit alliance avec le roi dans la Maison de Dieu. Et Jehoïada1 leur dit : « Voici, le fils du roi régnera selon ce que l'Éternel a dit au sujet des fils de David.
1 littéralement : il.

4 Voici ce que vous ferez : un tiers d'entre vous qui entrez le [jour du] sabbat, sacrificateurs et Lévites, sera chargé de la garde1 des seuils ;
1 littéralement : sera portier.

5 et un tiers sera dans la maison du roi ; et un tiers à la porte de Jesod1. Et tout le peuple sera dans les parvis de la Maison de l'Éternel.
1 Jesod : fondation.

6 Et que personne n'entre dans la Maison de l'Éternel, excepté les sacrificateurs et les Lévites qui feront le service. Eux, ils entreront, car ils sont saints. Et tout le peuple s'acquittera de la charge de l'Éternel.

7 Et les Lévites entoureront le roi de tous côtés, chacun ses armes à la main. Et celui qui entrera dans la maison sera mis à mort. Et soyez avec le roi quand il entrera et quand il sortira. »

8 Alors les Lévites et tout Juda firent selon tout ce qu'avait ordonné Jehoïada le sacrificateur. Et ils prirent chacun ses hommes, ceux qui entraient le [jour du] sabbat et ceux qui sortaient le [jour du] sabbat. Car Jehoïada le sacrificateur n'avait pas renvoyé les classes.

9 Et Jehoïada le sacrificateur donna aux chefs de centaines les lances, et les petits boucliers, et les boucliers qui avaient appartenu au roi David [et] qui étaient dans la Maison de Dieu.

10 Et il fit se tenir là tout le peuple, chacun son arme à la main, depuis le côté droit de la Maison jusqu'au côté gauche de la maison, vers l'autel et vers la Maison, auprès du roi, tout autour.

11 Et ils firent sortir le fils du roi, et mirent sur lui la couronne et le témoignage, et ils le firent roi. Et Jehoïada et ses fils l'oignirent, et dirent : « Vive le roi ! »

Au milieu de la nuit morale qui règne en Juda, c'est comme si un phare venait concentrer son faisceau de lumière sur Joas, le précieux petit prince. Tous les conseils de Dieu reposent dorénavant sur ce faible enfant, le dernier «fils de David» (Ps. 89:30, 37 ps 89.20-38).

Que d'analogies avec un autre temps, plus sombre encore, celui où Hérode occupera injustement le trône de Jérusalem! Le véritable roi des Juifs né à Bethléhem sera préservé, comme ici Joas, du massacre ordonné par l'usurpateur. Sa vie entière, Jésus restera caché sous l'humble «forme d'esclave» qu'Il a voulu revêtir. Et, maintenant encore, Il est caché aux yeux du monde, dans le ciel où seule la foi Le discerne et Le connaît. Nous avons en type dans ce chapitre le jour de Sa manifestation glorieuse. Comme ces Lévites et ces chefs du peuple, ceux qui aujourd'hui Le servent et L'attendent, Lui seront associés dans ce jour. Ils paraîtront avec Lui en gloire (voir Colossiens 3:4 cl 3.1-4; 1 Thessaloniciens 3:13 1th 3.11-13). Quel privilège! Faire partie de cette escorte bienheureuse! Être «avec le roi quand Il entrera et quand Il sortira» (verset 7). Puisque telle doit être notre part, chrétiens, tenons-nous déjà maintenant près de Lui par la foi, pendant qu'il est encore, pour peu de temps, invisible dans les cieux.