2 Chroniques 19:1-11

2 Chroniques 19:1-11

Reproches faits par le prophète Jéhu à Josaphat

19 Et Josaphat, roi de Juda, s'en retourna en paix dans sa maison à Jérusalem.

2 Et Jéhu le voyant, le fils de Hanani, sortit au-devant de lui et dit au roi Josaphat : « Aides-tu le méchant et aimes-tu ceux qui haïssent l'Éternel ? Et à cause de cela, la colère qui vient de l'Éternel est sur toi.

3 Cependant, de bonnes choses ont été trouvées chez toi, car tu as ôté du pays les ashères, et tu as appliqué ton cœur à rechercher Dieu. »

Réformes de Josaphat dans l'administration de la justice

4 Et Josaphat habita à Jérusalem. Puis il sortit de nouveau parmi le peuple, depuis Beër-Shéba jusqu'à la montagne d'Éphraïm, et il les ramena à l'Éternel, le Dieu de leurs pères.

5 Et il établit des juges dans le pays, dans toutes les villes fortifiées de Juda, ville par ville.

6 Et il dit aux juges : « Soyez attentifs à1 ce que vous ferez, car ce n'est pas pour l'homme que vous jugerez, mais pour l'Éternel, et il sera avec vous quand vous prononcerez un jugement.
1 littéralement : Voyez.

7 Et maintenant, que la frayeur de l'Éternel soit sur vous. Prenez garde en agissant, car auprès de l'Éternel notre Dieu, il n'y a aucune iniquité, ni favoritisme, ni acceptation de pots-de-vin. »

8 Et à Jérusalem aussi, Josaphat établit des Lévites, et des sacrificateurs, et des chefs des pères d'Israël, pour [exercer] le jugement de l'Éternel et pour les procès. Et ils étaient revenus à Jérusalem.

9 Et il leur donna des ordres, en disant : « Vous agirez ainsi dans la crainte de l'Éternel, avec fidélité et d'un cœur entier.

10 Et dans tout litige qui viendra devant vous de la part de vos frères qui habitent dans leurs villes, entre sang et sang, entre loi et commandement, statuts et ordonnances, vous les avertirez afin qu'ils ne se rendent pas coupables envers l'Éternel, et qu'il n'y ait pas de la colère contre vous et contre vos frères. Vous agirez ainsi et vous ne vous rendrez pas coupables.

11 Et voici, Amaria, le principal sacrificateur, est [établi] sur vous pour toutes les affaires de l'Éternel, et Zebadia, fils d'Ismaël, chef de la maison de Juda, [est établi] pour toutes les affaires du roi. Et vous avez devant vous les Lévites comme officiers1. Fortifiez-vous, et agissez, et que l'Éternel soit avec [celui qui fera] le bien. »
1 ou : intendants.

Son alliance funeste avec Israël vaut à Josaphat un blâme sévère de la part de l'Éternel. Jéhu pose au roi une question qui le sonde, en même temps qu'elle lui apprend ce que Dieu pense d'Achab: «Aides-tu le méchant, et aimes-tu ceux qui haïssent l'Éternel?» (verset 2).

Chrétiens, n'oublions pas quel nom terrible la Parole donne à ceux qui aiment le monde: «Quiconque... voudra être ami du monde, se constitue ennemi de Dieu» (Jacques 4:4 jq 4.1-10).

Jéhu n'a pas manqué de courage, car sous le règne d'Asa, une mission semblable avait valu la prison à son père Hanani (ch. 16 v. 7 à 10 2ch 16.7-14). Mais Josaphat écoute la réprimande. C'est le moyen de devenir «intelligent», d'acquérir «du sens» (Proverbes 13:18 pv 13.18; 15:5 pv 15.5, 32 pv 15.32). Acceptons, nous aussi, les réprimandes et les observations qui peuvent nous être faites, puisqu'elles ont un aussi bienfaisant résultat.

Tandis que son père Asa n'avait pas été restauré, Josaphat, lui, peut reprendre après cette éclipse sa belle activité du chapitre 17. Non content cette fois d'envoyer des émissaires, il sort lui-même parmi le peuple. Et en vrai berger d'Israël, il s'occupe à le ramener à l'Éternel (verset 4). Après quoi il établit des juges, auxquels il fait des recommandations pressantes.