2 Chroniques 11:1-23

2 Chroniques 11:1-23

Dieu défend à Roboam de faire la guerre aux dix tribus d'Israël

11 Et Roboam s'en alla à Jérusalem. Et il rassembla la maison de Juda et de Benjamin, [soit]180 000 hommes d'élite propres à la guerre, pour faire la guerre à Israël, afin de ramener le royaume à Roboam.

2 Mais la parole de l'Éternel fut [adressée] à Shemahia, homme de Dieu, en disant :

3 « Parle à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à tout Israël en Juda et en Benjamin, en disant :

4 "Ainsi dit l'Éternel : Ne montez pas et ne faites pas la guerre à vos frères ! Retournez chacun à sa maison, car c'est par moi que cette chose a eu lieu." » Et ils écoutèrent les paroles de l'Éternel, et s'en retournèrent, et ne marchèrent pas contre Jéroboam.

Début heureux du règne de Roboam

5 Et Roboam habita à Jérusalem et il construisit des villes fortifiées en Juda.

6 Et il construisit Bethléhem, et Étam, et Thekoa,

7 et Beth-Tsur, et Soco, et Adullam,

8 et Gath, et Marésha, et Ziph,

9 et Adoraïm, et Lakis, et Azéka,

10 et Tsorha, et Ajalon, et Hébron, qui étaient des villes fortifiées en Juda et en Benjamin.

11 Et il renforça les fortifications, et y plaça des chefs et des réserves de nourriture, et d'huile, et de vin.

12 Et dans chaque ville, [il mit] des grands boucliers et des javelots, et il les rendit extrêmement fortes. Et Juda et Benjamin étaient à lui.

13 Et les sacrificateurs et les Lévites qui étaient dans tout Israël se rallièrent à lui de tous leurs territoires.

14 Car les Lévites abandonnèrent leurs lieux d'habitation et leurs possessions, et vinrent en Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam et ses fils les avaient empêchés d'exercer [leur service] comme sacrificateurs de l'Éternel.

15 Et Jéroboam1 s'était établi des sacrificateurs pour les hauts lieux, et pour les boucs2 et les veaux qu'il avait faits.
1 littéralement : il. 2 comparer avec Lév. 17:7 et note.

16 Et à leur suite, ceux de toutes les tribus d'Israël qui avaient mis leur cœur à rechercher l'Éternel, le Dieu d'Israël, vinrent à Jérusalem pour sacrifier à l'Éternel, le Dieu de leurs pères.

17 Et ils fortifièrent le royaume de Juda, et affermirent Roboam, fils de Salomon, pendant 3 ans. Car ils marchèrent dans la voie de David et de Salomon pendant 3 ans.

18 Et Roboam prit pour femme Mahalath, fille de Jerimoth, fils de David [et] d'Abikhaïl, fille d'Éliab, fils d'Isaï.

19 Et elle lui donna des fils : Jehush, et Shemaria, et Zaham.

20 Et après elle, il prit Maaca, fille d'Absalom. Et elle lui donna Abija, et Atthaï, et Ziza, et Shelomith.

21 Et Roboam aima Maaca, fille d'Absalom, plus que toutes ses femmes et ses concubines. Car il avait pris 18 femmes et 60 concubines, et il engendra 28 fils et 60 filles.

22 Et Roboam plaça en tête Abija, fils de Maaca, pour être chef parmi ses frères, car [il voulait] le faire roi.

23 Et il agit avec intelligence en dispersant tous ses fils dans tous les territoires de Juda et de Benjamin, dans toutes les villes fortifiées. Et il leur donna des vivres en abondance, et demanda [pour eux] beaucoup de femmes.

La division d'Israël en deux royaumes a été un jugement de Dieu. C'est donc peine perdue que de mettre en campagne 180 000 hommes d'élite pour renverser la situation. Roboam, averti par l'homme de Dieu, renonce à son entreprise. Il consacre ses forces à bâtir des villes pour assurer la protection et le ravitaillement de son petit royaume.

De son côté Jéroboam n'est pas inactif non plus; hélas dans un tout autre sens! De crainte de perdre son influence en laissant ses sujets monter aux fêtes de Jérusalem, il établit un culte national idolâtre, abominable aux yeux de Dieu. Alors les sacrificateurs et les Lévites des dix tribus montrent leur attachement à l'Éternel et à Ses ordonnances. Quittant le terrain souillé, ils vont s'établir en Juda, préférant abandonner tout ce qu'ils possèdent, plutôt que de rester associés à l'iniquité. Combien de chrétiens ont dû, et doivent encore, en faire autant par fidélité au Seigneur (voir 2 Timothée 2:19 2tm2.19-26).

Encouragés par l'exemple de ces Lévites, d'autres fidèles appartenant à ces dix tribus, sans cesser probablement d'habiter leurs villes, montent dorénavant à Jérusalem pour y sacrifier en obéissance à la Parole.