1 Samuel 20:5-23

1 Samuel 20:5-23

5 Et David dit à Jonathan : Voici, demain c'est la nouvelle lune, et moi, je devrais m'asseoir avec le roi pour manger. Laisse-moi donc aller et je me cacherai dans les champs jusqu'au troisième soir.

6 Si ton père s'aperçoit de mon absence, tu diras : David m'a demandé instamment de courir à Bethléhem sa ville, car il y a là un sacrifice annuel pour toute la famille.

7 S'il dit ainsi : C'est bien ! — il y a paix pour ton serviteur. Mais s'il se met dans une grande colère, sache que le malheur est décidé de sa part.

8 Use donc de bonté envers ton serviteur, car tu as fait entrer avec toi ton serviteur dans une alliance de l'Éternel. Mais s'il y a de l'iniquité en moi, fais-moi mourir toi-même. Car pourquoi me ferais-tu venir jusqu'à ton père ?

9 Et Jonathan dit : Loin de toi [une telle pensée] ! Car si je savais vraiment que mon père a décidé de faire venir le malheur sur toi, ne t'en informerais-je pas ?

10 Et David dit à Jonathan : Qui m'en informera si ton père te répond avec dureté ?

11 Et Jonathan dit à David : Viens et sortons aux champs. Et ils sortirent tous les deux aux champs.

12 Et Jonathan dit à David : Par l'Éternel, le Dieu d'Israël, je sonderai mon père demain à cette heure, ou après-demain. Et voici, s'il y a quelque chose de bon pour David, et qu'alors je n'envoie personne vers toi et ne te le révèle pas,

13 que l'Éternel traite Jonathan avec la plus grande sévérité1 ! S'il semble bon à mon père de te faire du mal, je te le ferai savoir, et je te laisserai aller, et tu t'en iras en paix. Et que l'Éternel soit avec toi, comme il a été avec mon père.
1 littéralement (hébraïsme) : que l'Éternel fasse ainsi à Jonathan et qu'ainsi il ajoute.

14 Et sinon, si je suis encore vivant, n'est-ce pas que tu useras envers moi de la bonté de l'Éternel, et je ne mourrai pas ?

15 Et tu ne retireras pas ta bonté de ma maison, jamais, pas même lorsque l'Éternel retranchera chacun des ennemis de David de dessus la surface de la terre.

16 Et Jonathan fit alliance avec la maison de David [et dit] : Que l'Éternel le redemande de la main des ennemis de David !

17 Et Jonathan fit encore jurer David par l'amour qu'il lui portait, car il l'aimait comme il aimait son âme.

18 Et Jonathan lui dit : Demain, c'est la nouvelle lune, et l'on remarquera [ton absence], car ton siège sera vide.

19 Et le troisième jour1, tu descendras en hâte, et tu viendras au lieu où tu t'étais caché le jour de l'affaire, et tu resteras près de la pierre d'Ézel.
1 littéralement : Et tu laisseras trois [jours].

20 Et moi, je tirerai trois flèches du côté de cette pierre1, comme si je tirais vers une cible.
1 littéralement : à son côté.

21 Et voici, j'enverrai le jeune garçon, [en disant] : Va, trouve les flèches ! Si je dis expressément au jeune garçon : Voici, les flèches sont en deçà de toi, prends-les ! — alors viens, car il y a paix pour toi et il n'y a rien [à craindre], l'Éternel est vivant !

22 Mais si je dis ainsi au jeune homme : Voici, les flèches sont au-delà de toi ! — va, car l'Éternel te renvoie.

23 Et quant à la parole que nous avons dite, moi et toi, voici, l'Éternel est entre moi et toi, pour toujours.

La venue de Saül à Naïoth a provoqué la fuite de David. Toutefois celui-ci a gardé quelque espoir de reprendre sa place à la cour et revient prendre conseil de son ami Jonathan. «L'ami aime en tout temps et un frère est né pour la détresse» (Proverbes 17:17). Compagnons des jours heureux, David et Jonathan vont maintenant ressentir combien leur affection est précieuse et consolante au moment où arrive l'épreuve.

À plus forte raison en est-il ainsi dans nos relations avec l'Ami suprême. Pourrions-nous connaître Sa parfaite sympathie si nous n'en avions jamais besoin? (Hébreux 4:15-16 hb 4.14-16).

David apparemment n'est plus qu'un pauvre proscrit pour qui les promesses divines de la royauté paraissent annulées. Mais la foi de Jonathan continue de voir en lui celui qui doit régner infailliblement, celui dont les ennemis seront retranchés, y compris son propre père (que par un respect louable il évite de nommer). Remarquez comme il parle de l'avenir avec une pleine certitude. Ainsi les rachetés de Jésus discernent par la foi Ses gloires admirables et savent que leur Sauveur, aujourd'hui haï et rejeté par le monde et par son prince, paraîtra bientôt comme le Roi de gloire ayant tous Ses ennemis sous Ses pieds.