1 Samuel 12:1-15

1 Samuel 12:1-15

Discours d'adieu de Samuel

12 Et Samuel dit à tout Israël : Voici, j'ai écouté votre voix en tout ce que vous m'avez dit et j'ai établi un roi sur vous.

2 Et maintenant, voici le roi qui marche devant vous. Mais moi, je suis vieux, et j'ai blanchi, et voici, mes fils sont avec vous. Et moi, j'ai marché devant vous depuis ma jeunesse jusqu'à ce jour.

3 Me voici, témoignez contre moi devant l'Éternel et devant son oint. De qui ai-je pris le bœuf ? Ou de qui ai-je pris l'âne ? Ou à qui ai-je fait tort ? À qui ai-je fait violence ? Ou de la main de qui ai-je pris un pot-de-vin1 pour que, par lui, j'aie fermé les yeux ? Et je vous le rendrai.
1 ailleurs : rachat, rançon.

4 Et ils dirent : Tu ne nous as pas fait tort, et tu ne nous as pas fait violence, et tu n'as rien pris de la main de personne.

5 Et il leur dit : L'Éternel est témoin contre vous, et son oint est témoin aujourd'hui, que vous n'avez rien trouvé dans ma main. Et ils dirent : [Il en est] témoin.

6 Et Samuel dit au peuple : C'est l'Éternel qui a établi Moïse et Aaron, et qui a fait monter vos pères du pays d'Égypte.

7 Et maintenant, présentez-vous et je vous jugerai devant l'Éternel au sujet de tous les actes justes de l'Éternel qu'il a opérés envers vous et envers vos pères.

8 Après que Jacob fut venu en Égypte, vos pères crièrent vers l'Éternel, et l'Éternel envoya Moïse et Aaron. Et ils firent sortir vos pères hors d'Égypte et les firent habiter dans ce lieu-ci.

9 Mais ils oublièrent l'Éternel leur Dieu, et il les vendit entre les mains de Sisera, chef de l'armée de Hatsor, et entre les mains des Philistins, et entre les mains du roi de Moab, et ils leur firent la guerre.

10 Et ils crièrent vers l'Éternel et dirent : Nous avons péché, car nous avons abandonné l'Éternel, et nous avons servi les Baals et les Ashtoreths. Et maintenant, délivre-nous de la main de nos ennemis et nous te servirons.

11 Et l'Éternel envoya Jerubbaal, et Bedan1, et Jephthé, et Samuel, et il vous délivra de la main de vos ennemis d'alentour, et vous avez habité en sécurité.
1 selon quelques-uns : Barak.

12 Et vous avez vu que Nakhash, roi des fils d'Ammon, venait contre vous, et vous m'avez dit : Non, mais un roi régnera sur nous ! — et l'Éternel votre Dieu était votre roi.

13 Et maintenant, voici le roi que vous avez choisi, que vous avez demandé. Et voici, l'Éternel a mis un roi sur vous.

14 Si vous craignez l'Éternel, et que vous le serviez, et que vous écoutiez sa voix, et que vous ne soyez pas rebelles au commandement1 de l'Éternel, alors vous-mêmes et le roi qui règne sur vous, vous irez après l'Éternel votre Dieu.
1 littéralement : à la bouche.

15 Mais si vous n'écoutez pas la voix de l'Éternel et si vous vous révoltez contre le commandement1 de l'Éternel, alors la main de l'Éternel sera contre vous et contre vos pères.
1 littéralement : contre la bouche.

Une troisième fois Samuel réunit le peuple. Il le rassemble à Guilgal pour y renouveler la royauté. Et, en même temps, il va se démettre de ses fonctions de juge dont il s'est acquitté fidèlement, ainsi que le peuple lui rend témoignage. Nous pouvons rapprocher ses paroles de celles de Paul aux anciens d'Éphèse dans le chapitre 20 des Actes (versets 26, 27, 33 à 35 ac 20.25-35). Elles ne sont pas destinées à glorifier celui qui les prononce, mais à placer ceux qui les entendent devant leur responsabilité. Et pour la troisième fois également, Samuel fait sentir à Israël la perte qu'il a faite en demandant un roi. Il souligne son ingratitude et son manque de confiance envers l'Éternel.

Les versets 14 et 15 nous montrent qu'il s'agit pour le peuple d'une nouvelle mise à l'épreuve. Sans la Loi et sous la Loi, dans le désert et dans le pays, avec et sans juges (ou sacrificateurs), encore et toujours le peuple avait manqué, abandonnant l'Éternel pour retourner à ses convoitises et à ses idoles. C'est comme si Dieu lui disait maintenant: Vous voulez un roi? Eh, bien, voyons si peut-être cela ira mieux avec un roi! Et, dans Sa condescendance, Il permet cette nouvelle expérience.