Juges 6:14-27

Juges 6:14-27

14 Et l'Éternel se tourna vers lui et [lui] dit : « Va avec cette force que tu as et tu sauveras Israël des mains de Madian. Ne t'ai-je pas envoyé ? »

15 Et il lui dit : « Ah ! mon Seigneur ! Avec quoi sauverai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus faible en Manassé et moi, je suis le plus petit dans la maison de mon père. »

16 Et l'Éternel lui dit : « [C'est] parce que1 je serai avec toi ! Et tu frapperas Madian comme un seul homme. »
1 ou : Certainement ; comme en Exode 3:12.

17 Et il lui dit : « Si donc j'ai trouvé grâce à tes yeux, alors donne-moi un signe [pour montrer] que c'est toi qui parles avec moi.

18 Ne te retire pas d'ici, je te prie, jusqu'à ce que je vienne à toi, et que j'apporte mon offrande, et que je la dépose devant toi. » Et il dit : « Je resterai jusqu'à ce que tu reviennes. »

19 Et Gédéon entra [chez lui] et prépara un chevreau et des pains sans levain d'un épha1 de farine. Il mit la viande dans un panier et mit le bouillon dans un pot, puis il les lui apporta sous le térébinthe et les [lui] présenta.
1 1 épha = 22 litres environ.

20 Et l'Ange de Dieu lui dit : « Prends la viande et les pains sans levain, et pose-les sur ce rocher, et verse le bouillon. » Et il fit ainsi.

21 Et l'Ange de l'Éternel étendit le bout du bâton qu'il avait dans sa main, et toucha la viande et les pains sans levain. Et le feu monta du rocher et consuma la viande et les pains sans levain. Et l'Ange de l'Éternel disparut à ses yeux.

L'Éternel forme Gédéon pour son service

22 Et Gédéon vit que c'était l'Ange de l'Éternel, et Gédéon dit : « Malheur [à moi], Seigneur Éternel ! Car j'ai vu l'Ange de l'Éternel face à face ! »

23 Et l'Éternel lui dit : « Que la paix soit avec toi ! Ne crains pas, tu ne mourras pas. »

24 Et Gédéon bâtit là un autel à l'Éternel et l'appela « Jéhovah-Shalom1 ». Jusqu'à ce jour il est encore à Ophra des Abiézerites.
1 Jéhovah-Shalom : l'Éternel de paix.

25 Et il arriva, cette nuit-là, que l'Éternel lui dit : « Prends le jeune taureau qui est à ton père et1 le deuxième taureau de sept ans. Et tu détruiras l'autel de Baal2 qui est à ton père et tu couperas l'ashère3 qui est à côté de lui.
1 ou : à savoir. 2 Baal : nom du dieu principal des Phéniciens et des Cananéens. 3 ashère : image de la divinité féminine des Cananéens.

26 Et tu bâtiras un autel à l'Éternel ton Dieu sur le sommet de ce lieu fortifié, avec l'arrangement [convenable]. Et tu prendras le deuxième taureau et tu l'offriras1 en holocauste sur le bois de l'ashère que tu auras coupée. »
1 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; voir Lév. 14:20.

27 Et Gédéon prit dix hommes parmi ses serviteurs et fit comme l'Éternel le lui avait dit. Et il arriva, comme il craignait la maison de son père et les hommes de la ville pour le faire de jour, qu'alors il le fit de nuit.

En regardant à lui-même, Gédéon ne trouve pas cette force dont lui a parlé l'ange. Tout au contraire! Il est le plus petit dans le millier le plus pauvre. Mais, comme l'apôtre plus tard, comme vous et moi si souvent dans notre vie, Gédéon doit apprendre la leçon que voici: «Lorsque je suis faible, alors je suis fort» (2 Corinthiens 12:10 2cr 12.8-10); et «Je peux toutes choses par celui qui me fortifie» (Philippiens 4:13 ph 4.12-13). La force de Gédéon (verset 14) était celle de Dieu Lui-même: «la force que Dieu fournit» (1 Pierre 4:11 1p 4.7-11) et qui «s'accomplit dans l'infirmité» du serviteur.

Précieuse rencontre avec l'Ange de l'Éternel, figure de celle que nous devons nécessairement avoir avec le Seigneur une fois dans notre vie sur la base du sacrifice de la croix! La conséquence de cette rencontre n'est pas la mort, loin de là, c'est la paix (verset 23). Et Gédéon élève un autel en hommage à ce Dieu de paix qui s'est fait connaître à lui. Puis, sitôt après, il doit apprendre qu'il y a des choses à renverser, à démolir et à couper. N’avons-nous pas, nous aussi, des destructions à envisager si nous voulons être forts? Comment se pourrait-il qu’une idole habite dans notre cœur en même temps que le Saint Esprit dont notre corps est devenu le temple?