Josué 12:1-24

Josué 12:1-24

Liste des rois vaincus à l'est du Jourdain

12 Et voici les rois du pays que les fils d'Israël frappèrent et dont ils prirent possession du pays, de l'autre côté du Jourdain, vers le soleil levant, depuis le torrent de l'Arnon jusqu'au mont Hermon, et toute la plaine1 vers le [soleil] levant.
1 hébreu : l'Araba ; proprement : aride ; ce mot désigne la contrée déserte qui longe le Jourdain, depuis sa sortie du lac de Génésareth.

2 [Il y avait] Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon, dominant depuis Aroër qui est sur le bord du torrent de l'Arnon et depuis le milieu du torrent, sur la moitié de Galaad jusqu'au torrent du Jabbok, qui est la frontière des fils d'Ammon ;

3 et [sur] la plaine1, jusqu'à la mer de Kinnéreth2, vers le [soleil] levant, et jusqu'à la mer de la plaine1, la Mer salée, vers le [soleil] levant, du côté de Beth-Jeshimoth, et au sud, au bas des3 pentes du Pisga.
1 hébreu : l'Araba ; proprement : aride ; ce mot désigne la contrée déserte qui longe le Jourdain, depuis sa sortie du lac de Génésareth. 2 c.-à-d. : Génésareth. 3 littéralement : sous les.

4 Et [il y avait] le territoire d'Og, roi de Basan, du reste des Rephaïm1, celui qui habitait à Ashtaroth et à Édréhi.
1 ou : des géants.

5 Et il dominait sur le mont Hermon, et sur Salca, et sur tout Basan, jusqu'à la frontière des Gueshuriens et des Maacathiens, et [sur] la moitié de Galaad, [jusqu'à la] frontière de Sihon, roi de Hesbon.

6 Moïse, serviteur de l'Éternel, et les fils d'Israël, les frappèrent, et Moïse, serviteur de l'Éternel, en donna la possession aux Rubénites, et aux Gadites, et à la demi-tribu de Manassé.

Liste des rois vaincus à l'ouest du Jourdain

7 Et voici les rois du pays, que Josué et les fils d'Israël frappèrent de l'autre côté du Jourdain, vers l'ouest, depuis Baal-Gad, dans la vallée du Liban, jusqu'à la montagne de Halak1 qui s'élève vers Séhir. Et Josué en donna la possession aux tribus d'Israël, selon leurs distributions,
1 quelques-uns lisent : montagne pelée.

8 dans la montagne, et dans le Bas-Pays, et dans la plaine1, et sur les pentes des montagnes, et dans le désert, et dans le Néguev2. [C'est là qu'habitaient] le Héthien, l'Amoréen et le Cananéen, le Phérézien, le Hévien et le Jébusien.
1 hébreu : l'Araba ; proprement : aride ; ce mot désigne la contrée déserte qui longe le Jourdain, depuis sa sortie du lac de Génésareth. 2 Néguev : nom de la contrée située au sud de Juda, vers le désert.

9 [Il y avait] le roi de Jéricho, un ; le roi d'Aï qui est à côté de Béthel, un ;

10 le roi de Jérusalem, un ; le roi d'Hébron, un ;

11 le roi de Jarmuth, un ; le roi de Lakis, un ;

12 le roi d'Églon, un ; le roi de Guézer, un ;

13 le roi de Debir, un ; le roi de Guéder, un ;

14 le roi de Horma, un ; le roi d'Arad, un ;

15 le roi de Libna, un ; le roi d'Adullam, un ;

16 le roi de Makkéda, un ; le roi de Béthel, un ;

17 le roi de Tappuakh, un ; le roi de Hépher, un ;

18 le roi d'Aphek, un ; le roi de Lassaron1, un ;
1 quelques-uns lisent : du Saron.

19 le roi de Madon, un ; le roi de Hatsor, un ;

20 le roi de Shimron-Meron, un ; le roi d'Acshaph, un ;

21 le roi de Thaanac, un ; le roi de Meguiddo, un ;

22 le roi de Kédesh, un ; le roi de Jokneam, au Carmel, un ;

23 le roi de Dor, des hauteurs de Dor, un ; le roi de Goïm1, à Guilgal, un ;
1 ou : des nations.

24 le roi de Thirtsa, un. Tous les rois étaient [au nombre de] 31.

Le livre de Josué se divise en deux parties de chacune douze chapitres. La première, que nous terminons aujourd'hui, retrace la conquête de Canaan par Israël; la seconde (ch. 13 à 24) décrit principalement le partage du pays entre les tribus. La conclusion de la première partie: «et le pays se reposa de la guerre» (ch. 11 v. 23 js 11.21-23), est suivie au ch. 12 de la longue énumération des rois abattus. Deux l'ont été de l'autre côté du Jourdain: Sihon et Og; 31 ont été vaincus dans le pays même. Il est encourageant de voir Dieu faire lui-même cette récapitulation. C'est la preuve qu'il n'a perdu le souvenir d'aucune victoire que nous avons remportée avec le Seigneur et sait ce que chacune représente d'efforts, de renoncements. Courage donc, soldats de Jésus Christ! Dans nos combats, un souverain Arbitre «marque les points» sans erreur possible: le roi de Hébron, un; le roi de Jarmuth, un; le roi de Lakis, un...

Que le Seigneur nous fasse la grâce d'être, chacun à son poste, de fidèles combattants! Le moment viendra bientôt de déposer les armes pour goûter près de Jésus le repos céleste. Oui, qu'il nous soit permis de dire alors avec l'apôtre: «j'ai combattu le bon combat», et de recevoir la couronne promise «à celui qui vaincra» (2 Tim. 4:7 2tm 4.5-8; Apoc. 2 et 3 ap 2.1-3.22).