Josué 11:12-23

Josué 11:12-23

12 Et Josué prit toutes les villes de ces rois, et tous leurs rois, et il les frappa par le tranchant de l'épée. Il les détruisit entièrement, comme Moïse, serviteur de l'Éternel, l'avait ordonné.

13 Seulement, Israël ne brûla aucune des villes qui se tenaient [tranquilles] sur leurs collines, à l'exception d'Hatsor, elle seule, que Josué brûla.

14 Et les fils d'Israël pillèrent pour eux tout le butin de ces villes et les bêtes. Seulement, ils frappèrent par le tranchant de l'épée tous les hommes1, jusqu'à ce qu'ils les aient détruits. Ils n'y laissèrent rien de ce qui respirait.
1 plutôt : êtres humains ; hébreu : Adam.

15 Comme l'Éternel l'avait commandé à Moïse son serviteur, ainsi, Moïse [l']ordonna à Josué, et ainsi fit Josué. Il n'omit rien de tout ce que l'Éternel avait commandé à Moïse.

Josué achève de conquérir le pays

16 Et Josué prit tout ce pays, la montagne, et tout le Néguev1, et tout le pays de Goshen, et le Bas-Pays, et la plaine2, et la montagne d'Israël, et son Bas-Pays,
1 nom de la contrée située au sud de Juda, vers le désert. 2 hébreu : l'Araba ; proprement : aride ; ce mot désigne la contrée déserte qui longe le Jourdain, depuis sa sortie du lac de Génésareth.

17 depuis la montagne de Halak1 qui s'élève vers Séhir, jusqu'à Baal-Gad dans la vallée2 du Liban, au pied du mont Hermon. Et il prit tous leurs rois, et les frappa, et les fit mourir.
1 quelques-uns lisent : montagne pelée. 2 ou : bassin ; ou : plaine entourée de hauteurs.

18 Josué fit longtemps la guerre à tous ces rois-là.

19 Il n'y eut aucune ville qui fit la paix avec les fils d'Israël, excepté les Héviens qui habitaient Gabaon. Ils les prirent toutes par la guerre.

20 Car c'est de l'Éternel que venait l'endurcissement de leur cœur pour s'en aller en guerre contre Israël, afin qu'il les détruise entièrement sans qu'il y ait pour eux de pitié. Car c'était afin de les détruire, comme l'Éternel l'avait commandé à Moïse.

Extermination des Anakim

21 Et Josué vint en ce temps-là et retrancha les Anakim de la montagne, d'Hébron, de Debir, d'Anab, et de toute la montagne de Juda, et de toute la montagne d'Israël. Josué les détruisit entièrement avec leurs villes.

22 Il ne resta pas d'Anakim dans le pays des fils d'Israël, il en resta seulement à Gaza, à Gath, et à Asdod.

23 Et Josué prit tout le pays, selon tout ce que l'Éternel avait dit à Moïse. Et Josué le donna en héritage à Israël, selon leurs distributions, selon leurs tribus. Et le pays se reposa de la guerre.

Les ennemis qu'Israël vient de combattre et de vaincre représentent ceux qui font la guerre aux chrétiens, autrement dit Satan et ses anges. Notre lutte est «contre les seigneuries... contre les puissances spirituelles de méchanceté qui sont dans les lieux célestes» (Éph. 6:12 ep 6.10-13). Beaucoup de personnes s'imaginent que le diable et les démons sont actuellement en enfer. Mais la Bible nous montre Satan encore dans le ciel, ou parcourant la terre pour nuire aux hommes (Job 1:6, 7 jb 1.6-12). Sans doute, si nous sommes croyants, l'Ennemi ne peut nous ôter notre salut (Jean 10:28 j 10.27-30). En revanche il s'efforce, en nous faisant la guerre, de nous empêcher de jouir de nos bénédictions célestes; il essaye de nous reprendre le terrain que des victoires précédentes nous ont permis d'occuper. C'est pourquoi le même chapitre 6 des Éphésiens nous exhorte non seulement à combattre et à tout surmonter, mais ensuite à tenir ferme (Éph. 6:13 ep 6.10-13). La Parole nous rappelle aussi dans de tels moments, que nous sommes les bien-aimés du Seigneur. Elle affirme que ni seigneuries, ni puissances, ne pourront nous séparer de l'amour de Dieu. Au contraire, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés (Rom. 8:37-39 rm 8.31-39).