Josué 10:28-43

Josué 10:28-43

Prise des villes du sud

28 Et Josué prit en ce jour-là Makkéda et la frappa par le tranchant de l'épée. Et son roi, la ville, et toutes les âmes qui s'y trouvaient, il les détruisit entièrement. Il ne laissa pas un survivant et il fit au roi de Makkéda comme il avait fait au roi de Jéricho.

29 Et Josué, et tout Israël avec lui, passa de Makkéda à Libna et il fit la guerre à Libna.

30 Et l'Éternel la livra, elle aussi et son roi, entre les mains d'Israël. Et il la frappa par le tranchant de l'épée, ainsi que toutes les âmes qui s'y trouvaient. Il n'y laissa pas un survivant et il fit à son roi comme il avait fait au roi de Jéricho.

31 Et Josué, et tout Israël avec lui, passa de Libna à Lakis, et dressa son camp contre elle, et lui fit la guerre.

32 Et l'Éternel livra Lakis entre les mains d'Israël, et il la prit le deuxième jour et la frappa par le tranchant de l'épée, ainsi que toutes les âmes qui s'y trouvaient, selon tout ce qu'il avait fait à Libna.

33 Alors Horam, roi de Guézer, monta pour secourir Lakis. Et Josué le frappa, lui et son peuple, jusqu'à ne pas lui laisser un survivant.

34 Et Josué, et tout Israël avec lui, passa de Lakis à Églon, et ils dressèrent leur camp contre elle, et lui firent la guerre.

35 Et ils la prirent ce jour-là et la frappèrent par le tranchant de l'épée. Et il détruisit entièrement ce jour-là toutes les âmes qui s'y trouvaient, selon tout ce qu'il avait fait à Lakis.

36 Et Josué, et tout Israël avec lui, monta d'Églon à Hébron, et ils lui firent la guerre.

37 Et ils la prirent, et la frappèrent par le tranchant de l'épée, et son roi, et toutes ses villes, et toutes les âmes qui s'y trouvaient. Il ne laissa pas un survivant, selon tout ce qu'il avait fait à Églon, et il la détruisit entièrement, ainsi que toutes les âmes qui s'y trouvaient.

38 Et Josué, et tout Israël avec lui, rebroussa chemin vers Debir, et ils lui firent la guerre.

39 Et il la prit, et son roi, et toutes ses villes. Et ils les frappèrent par le tranchant de l'épée et détruisirent entièrement toutes les âmes qui s'y trouvaient. Il ne laissa pas un survivant. Comme il avait fait à Hébron, et comme il avait fait à Libna et à son roi, ainsi fit-il à Debir et à son roi.

40 Et Josué frappa tout le pays, la montagne, et le Néguev1, et le Bas-Pays, et les pentes des montagnes, et tous leurs rois. Il ne laissa pas un survivant, mais il détruisit entièrement tout ce qui respirait, comme l'Éternel, le Dieu d'Israël, l'avait commandé.
1 Néguev : nom de la contrée située au sud de Juda, vers le désert.

41 Et Josué les frappa depuis Kadès-Barnéa jusqu'à Gaza, et tout le pays de Goshen jusqu'à Gabaon.

42 Et Josué prit en une seule fois tous ces rois et leur pays, car l'Éternel, le Dieu d'Israël, combattait pour Israël.

43 Et Josué, et tout Israël avec lui, retourna au camp à Guilgal.

Elles tombent l'une après l'autre, ces villes formidables, «grandes et fortifiées jusqu'aux cieux» (Deut. 1:28 dt 1.26-31). Leurs rois, leurs géants, tous leurs habitants, sont frappés irrésistiblement par «Josué et tout Israël». Remarquons la répétition continuelle de cette dernière expression. Elle évoque l'union indissoluble de Christ et des siens. Celle-ci implique que nos ennemis sont aussi et d'abord ceux du Seigneur. Nul ne peut s'attaquer à moi sans avoir affaire à mon Chef. En le laissant passer le premier, je ne puis qu'être vainqueur. Au contraire, sans lui j'ai perdu la bataille. C'est pourquoi l'Ennemi s'efforce de me priver du contact (ou de la communion) avec mon Sauveur. Il sait que «séparés de lui nous ne pouvons rien faire», même si nous, de notre côté, nous l'oublions souvent (Jean 15:5 j 15.1-8). Quelle page triomphante s'inscrit ici! Puisse-t-il y avoir dans l'histoire de ma vie chrétienne une liste semblable de victoires remportées secrètement avec le Seigneur! Victoire pour la vérité, victoire pour la pureté, victoire sur telle ou telle tentation... Jeune homme, jeune fille, votre âge est tout spécialement celui des combats. Faites-vous partie de ceux à qui l'apôtre Jean peut écrire: «Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le Méchant»? (1 Jean 2:13 1j 2.12-17).