Deutéronome 29:1-16

Deutéronome 29:1-16

Troisième discours de Moïse (chapitres 29 et 30)
Rappel des grandes actions de l'Éternel

29 Et Moïse appela tout Israël et leur dit : Vous avez vu tout ce que l'Éternel a fait devant vos yeux dans le pays d'Égypte, au Pharaon, et à tous ses serviteurs, et à tout son pays,

2 les grandes épreuves que tes yeux ont vues, ces signes et ces grands prodiges.

3 Mais jusqu'à ce jour, l'Éternel ne vous a pas donné un cœur pour connaître, ni des yeux pour voir, ni des oreilles pour entendre.

4 Et je vous ai conduits [pendant] 40 ans dans le désert. Vos vêtements ne se sont pas usés sur vous et ta sandale ne s'est pas usée à ton pied.

5 Vous n'avez pas mangé de pain et vous n'avez bu ni vin ni boisson forte, afin que vous reconnaissiez que je suis l'Éternel votre Dieu.

6 Et vous êtes arrivés dans ce lieu-ci. Et Sihon, roi de Hesbon, et Og, roi de Basan, sont sortis à notre rencontre pour nous livrer bataille et nous les avons battus.

7 Et nous avons pris leur pays et nous l'avons donné en héritage aux Rubénites, et aux Gadites, et à la demi-tribu des Manassites.

8 Vous garderez donc les paroles de cette alliance et vous les mettrez en pratique, afin que vous réussissiez dans tout ce que vous ferez.

Prendre au sérieux l'alliance avec Dieu

9 Vous vous tenez tous debout aujourd'hui devant l'Éternel votre Dieu, vos chefs, vos tribus, vos anciens et vos magistrats1, tout homme d'Israël,
1 ailleurs : commissaires, officiers.

10 vos enfants, vos femmes, et ton étranger qui est au milieu de ton camp, ton coupeur de bois aussi bien que ton puiseur d'eau.

11 [C'est] afin que tu entres dans l'alliance de l'Éternel ton Dieu et dans son serment, que l'Éternel ton Dieu fait aujourd'hui avec toi.

12 [C'est] afin qu'il t'établisse aujourd'hui pour être son peuple et pour qu'il soit ton Dieu, comme il te l'a dit et comme il l'a juré à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob.

13 Et ce n'est pas avec vous seulement que je fais cette alliance et ce serment,

14 mais c'est avec celui qui est ici, qui se tient avec nous aujourd'hui devant l'Éternel notre Dieu et avec celui qui n'est pas ici aujourd'hui avec nous.

15 Car vous savez comment nous avons habité dans le pays d'Égypte et comment nous sommes passés au milieu des nations que vous avez traversées.

16 Et vous avez vu leurs abominations, et leurs idoles qui sont parmi elles, du bois et de la pierre, de l'argent et de l'or.

Tout Israël est rassemblé pour entendre les paroles de l'alliance. La puissance et l'amour de l'Éternel ont opéré pour lui de grands miracles. Le peuple les a vus (v. 1) mais pas avec les yeux du cœur (v. 3; Éph. 1:18 ep 1.15-20). Les signes accomplis en sa faveur n'ont pas eu d'effet moral sur sa conscience. Il en fut de même aux jours du Seigneur Jésus sur la terre. «Plusieurs crurent en son nom, contemplant les miracles qu'il faisait. Mais Jésus lui-même ne se fiait pas à eux...» (Jean 2:23, 24 j 2.23-25). Et nous risquons de leur ressembler chaque fois que nous nous contentons d'une connaissance intellectuelle de la vérité.

Pourtant le v. 3 affirme que Dieu n'avait pas donné à Israël des oreilles pour entendre jusqu'à ce jour. Était-ce alors la faute de ce dernier s'il n'a pas écouté? Certainement oui! L'apôtre Paul rend ce peuple pleinement responsable d'avoir volontairement fermé ses oreilles de peur d'entendre et de se convertir (Act. 28:27, 28 ac 28.25-28). «Sachez — poursuit-il — que ce salut de Dieu a été envoyé aux nations, et eux, ils écouteront». Le Seigneur veuille que ce ne soit pas en vain et qu'aucun de nous n'endurcisse son cœur aujourd'hui en entendant sa voix (Héb. 3:7, 8, 15 hb 3.7-15; 4:7 hb 4.1-10). Remarquons la fréquente répétition de ce mot «aujourd'hui» tout au long des derniers chapitres de ce livre.