Deutéronome 28:15-32

Deutéronome 28:15-32

Menaces de malédictions

15 Mais si tu n'écoutes pas la voix de l'Éternel ton Dieu pour prendre garde à mettre en pratique tous ses commandements et ses statuts que je te prescris aujourd'hui, alors il arrivera que toutes ces malédictions viendront sur toi et t'atteindront.

16 Tu seras maudit dans la ville et tu seras maudit dans les champs.

17 Ta corbeille et ton pétrin seront maudits.

18 Maudits seront le fruit de ton ventre, et le produit de ta terre, les portées de ton gros bétail et l'accroissement de ton petit bétail.

19 Tu seras maudit en entrant et tu seras maudit en sortant.

20 L'Éternel enverra sur toi la malédiction, le trouble et la réprobation dans tout ce que ta main entreprendra de faire, jusqu'à ce que tu sois détruit et jusqu'à ce que tu périsses rapidement à cause de la méchanceté de tes actions, parce que tu m'as abandonné.

21 L'Éternel fera que la peste s'attache à toi, jusqu'à ce qu'il t'ait exterminé de dessus la terre où tu entres pour en prendre possession.

22 L'Éternel te frappera de dépérissement, et de fièvre, et d'inflammation, et de chaleur brûlante, et de sécheresse, et par la brûlure1, et par la rouille1, et ils te poursuivront jusqu'à ce que tu périsses.
1 brûlure et rouille sont des maladies des céréales.

23 Et tes cieux qui sont au-dessus de ta tête seront de bronze et la terre qui est sous toi sera de fer.

24 L'Éternel donnera à ton pays, en guise de pluie, de la poudre et de la poussière. Elles descendront des cieux sur toi jusqu'à ce que tu sois détruit.

25 L'Éternel fera que tu seras battu devant tes ennemis ; tu sortiras contre eux par un chemin et tu t'enfuiras devant eux par sept chemins. Et tu feras horreur à tous les royaumes de la terre.

26 Et tes cadavres deviendront une nourriture pour tous les oiseaux des cieux et pour toutes les bêtes de la terre, et il n'y aura personne pour les effrayer.

27 L'Éternel te frappera de l'ulcère d'Égypte, et de tumeurs, et de gale, et de teigne dont tu ne pourras pas guérir.

28 L'Éternel te frappera de délire, et d'aveuglement, et d'égarement d'esprit.

29 Et tu iras tâtonnant en plein midi, comme l'aveugle tâtonne dans les ténèbres. Et tu ne feras pas réussir tes voies, et tu ne seras qu'opprimé et dépossédé de tes biens tous les jours, et il n'y aura personne qui vienne à ton secours.

30 Tu te fianceras avec une femme et un autre homme couchera avec elle. Tu construiras une maison et tu ne l'habiteras pas. Tu planteras une vigne et tu n'en profiteras pas1.
1 littéralement : ne la profanera pas ; c.-à-d. : ne la rendra pas commune.

31 Ton bœuf sera tué devant tes yeux et tu n'en mangeras pas. Ton âne sera enlevé devant toi et il ne te sera pas rendu. Ton petit bétail sera livré à tes ennemis et tu n'auras personne pour venir à ton secours.

32 Tes fils et tes filles seront livrés à un autre peuple, et tes yeux le verront et s'épuiseront tout le jour après eux, et tu n'auras aucune force dans ta main.

D'ici, à la fin de ce long chapitre, l'Éternel énumère toutes les malédictions qui attendent Israël s'il n'écoute pas. Hélas! l'Écriture, ainsi que l'histoire de ce peuple, confirment qu'en effet «ils ont durci leurs oreilles» et que, comme conséquence, toutes ces épreuves leur sont arrivées. Quant à nous qui sommes sous la grâce, notre responsabilité est encore plus grande, c'est pourquoi il nous est dit: «Prenez garde que vous ne refusiez pas Celui qui parle» (Héb. 12:25 hb 12.25-29). Nous ne refuserions pas seulement des paroles, mais la Personne qui les a prononcées.

Alors, si nous sommes restés sourds à la voix de sa bonne Parole, il faut bien qu'il emploie un autre langage infiniment plus pénible et plus sévère: celui des épreuves. Tant que nous persisterons dans le chemin de notre volonté propre, nous rencontrerons nécessairement la volonté du Seigneur contre nous. Apprenons à la discerner derrière les instruments de sa discipline. Et que le Seigneur nous préserve d'avoir à faire toutes sortes de fâcheuses expériences avant de comprendre que nous ne pouvons pas être heureux loin de lui! Le fils de la parabole nous enseigne cette leçon sans que nous ayons besoin pour l'apprendre de le suivre dans «un pays éloigné» (Luc 15 lc 15.11-32).