Deutéronome 7:7-26

Deutéronome 7:7-26

Fidélité de l'Éternel à son alliance

7 Ce n'est pas parce que vous étiez plus nombreux que tous les peuples, que l'Éternel s'est attaché à vous et vous a choisis. Car vous êtes le plus petit de tous les peuples.

8 Mais, parce que l'Éternel vous a aimés et parce qu'il garde le serment qu'il a juré à vos pères, l'Éternel vous a fait sortir à main forte et t'a racheté de la maison d'esclavage1, de la main du Pharaon, roi d'Égypte.
1 littéralement : maison des esclaves.

9 Sache donc que c'est l'Éternel ton Dieu qui est Dieu, le °Dieu fidèle, qui garde l'alliance et la bonté jusqu'à la millième génération à ceux qui l'aiment et qui gardent ses commandements,

10 et qui punit en face ceux qui le haïssent, pour les faire périr. Il ne tardera pas [à agir] à l'égard de celui qui le hait, il lui donnera sa récompense en face.

11 Et tu garderas les commandements, et les statuts, et les ordonnances que je te prescris aujourd'hui, afin de les mettre en pratique.

12 Et si vous écoutez ces ordonnances, et que vous les gardiez et les mettiez en pratique, il arrivera que l'Éternel ton Dieu gardera envers toi l'alliance et la bonté qu'il a jurées à tes pères.

13 Et il t'aimera, et te bénira, et te multipliera. Et il bénira le fruit de ton ventre et le produit de ta terre, ton blé, et ton vin nouveau, et ton huile, et la portée de ton gros bétail, et l'accroissement de ton petit bétail, sur la terre qu'il a juré à tes pères de te donner.

14 Tu seras béni plus que tous les peuples. Il n'y aura chez toi ni homme ni femme stérile, ni bête stérile parmi ton bétail1.
1 littéralement : chez toi et chez ton bétail ni mâle ni femelle stérile.

15 Et l'Éternel éloignera de toi toute maladie et il ne mettra sur toi aucune des mauvaises maladies de l'Égypte que tu as connues, mais il les mettra sur tous ceux qui te haïssent.

16 Et tu extermineras tous les peuples que l'Éternel ton Dieu te donne. Ton œil ne les épargnera pas et tu ne serviras pas leurs dieux, car ce serait un piège pour toi.

L'Éternel protège son peuple

17 Si tu dis dans ton cœur : Ces nations sont plus nombreuses que moi, comment pourrai-je les déposséder ?

18 — ne les crains pas ! Souviens-toi sans cesse de ce que l'Éternel ton Dieu a fait au Pharaon et à toute l'Égypte,

19 de ces grandes épreuves qu'ont vues tes yeux, et des signes, et des prodiges, et de la main forte, et du bras étendu par lesquels l'Éternel ton Dieu t'a fait sortir. Ainsi fera l'Éternel ton Dieu à tous les peuples dont tu as peur.

20 Et l'Éternel ton Dieu enverra aussi les frelons contre eux, jusqu'à ce que ceux qui seront restés et ceux qui se seront cachés devant toi aient péri.

21 Tu ne seras pas terrifié devant eux, car l'Éternel ton Dieu est au milieu de toi, un °Dieu grand et terrible.

22 Et l'Éternel ton Dieu chassera peu à peu ces nations devant toi. Tu ne pourras pas les détruire rapidement, de peur que les bêtes des champs ne se multiplient contre toi.

23 Mais l'Éternel ton Dieu les livrera devant toi et les jettera dans une grande confusion, jusqu'à ce qu'elles soient détruites.

24 Et il livrera leurs rois entre tes mains, et tu feras périr leur nom de dessous les cieux. Personne ne tiendra devant toi, jusqu'à ce que tu les aies détruits.

25 Vous brûlerez au feu les images sculptées de leurs dieux. Tu ne convoiteras pas l'argent ou l'or qui sont sur elles, et tu ne les prendras pas pour toi, de peur que cela ne devienne un piège pour toi. Car c'est une abomination pour l'Éternel ton Dieu.

26 Et tu n'introduiras pas un objet abominable1 dans ta maison, afin que tu ne sois pas voué à l'anathème comme lui. Tu l'auras en extrême horreur et en extrême abomination, car c'est un anathème.
1 littéralement : une abomination.

Vous et moi, nous sommes disposés à aimer les personnes qui nous aiment, celles qui nous paraissent sympathiques, aimables (Luc 6:32 lc 6.27-36). L'amour de Dieu est d'une nature entièrement différente. Il s'est exercé envers Israël encore en Égypte, faible et misérable nation qui ne le recherchait pas, «le plus petit de tous les peuples» (v. 7, 8). Il s'est exercé envers nous alors que nous étions sans force, impies, encore pécheurs, ennemis (Rom. 5:6, 8, 10 rm 5.6-11). L'homme aime quand il trouve chez une autre personne des motifs à un tel sentiment: c'est un amour de préférence. Au contraire, tous les motifs de Dieu pour nous aimer étaient dans son propre cœur, en sorte que cet amour s'étend à toutes ses créatures sans distinction aucune. Désormais l'amour que Dieu attend de l'homme n'est que la juste réponse au sien; il a un motif: «nous aimons parce que Lui nous a aimés le premier» (1 Jean 4:19 1j 4.17-21). Il a aussi pour nous une conséquence: l'obéissance (v. 9). À celle-ci le cœur de Dieu répond de nouveau, mais par un sentiment particulier, celui du v. 13, qui, dans le Nouveau Testament correspond à la promesse du Seigneur Jésus: «Si quelqu'un m'aime, il gardera ma Parole, et mon Père l'aimera...» (Jean 14:23 j 14.19-24; 1 Jean 5:3 1j 5.1-5). Que Dieu nous donne à tous d'en faire richement l'expérience!