Lévitique 14:1-13

Lévitique 14:1-13

Loi sur la purification du lépreux

14 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Voici la loi du lépreux, le jour de sa purification. Il sera amené au sacrificateur,

3 et le sacrificateur sortira hors du camp, et le sacrificateur le verra. Et voici, le lépreux est guéri de la plaie de la lèpre.

4 Alors le sacrificateur ordonnera qu'on prenne pour celui qui doit être purifié deux oiseaux1 vivants [et] purs, et du bois de cèdre, et de l'écarlate, et de l'hysope.
1 particulièrement : petits oiseaux.

5 Et le sacrificateur ordonnera qu'on égorge l'un des oiseaux sur un vase d'argile, sur de l'eau vive.

6 Quant à l'oiseau vivant, il le prendra, avec le bois de cèdre, et l'écarlate, et l'hysope, et il les trempera, ainsi que l'oiseau vivant, dans le sang de l'oiseau égorgé sur l'eau vive.

7 Et il fera aspersion1 sept fois sur celui qui doit être purifié de la lèpre, et il le déclarera pur. Puis il lâchera dans les champs l'oiseau vivant.
1 même mot qu'en Exode 29:21 ; et aussi aux versets 16, 27, 51.

8 Et celui qui doit être purifié lavera ses vêtements, et rasera tous ses poils1, et se lavera2 dans l'eau, et il sera pur. Et après cela, il entrera dans le camp et habitera sept jours hors de sa tente.
1 littéralement : tout son poil. 2 se laver le corps entier ; ici et dans tous ces passages.

9 Et il arrivera, le septième jour, qu'il rasera tous ses poils1, sa tête, et sa barbe, et ses sourcils ; il rasera tous ses poils1. Et il lavera ses vêtements, et il lavera sa chair dans l'eau, et il sera pur.
1 littéralement : tout son poil.

10 Et le huitième jour, il prendra deux agneaux sans défaut, et une jeune brebis âgée d'un an, sans défaut, et trois dixièmes [d'épha1] de fleur de farine pétrie à l'huile, en offrande de gâteau, et un log2 d'huile.
1 1 épha = 22 litres environ. 2 un log est la douzième partie d'un hin ; environ 30 cl.

11 Et le sacrificateur qui fait la purification placera l'homme qui doit être purifié et [toutes] ces choses devant l'Éternel, à l'entrée de la tente de la Rencontre.

12 Et le sacrificateur prendra l'un des agneaux et le présentera comme sacrifice pour le délit, avec le log d'huile, et il les tournoiera en offrande tournoyée devant l'Éternel.

13 Puis il égorgera l'agneau au lieu où l'on égorge le sacrifice pour le péché et l'holocauste, dans un lieu saint. Car le sacrifice pour le délit est comme le sacrifice pour le péché, il appartient au sacrificateur. C'est une chose très sainte.

Le jour de la purification du lépreux est arrivé. On l'amène au sacrificateur. Remarquons le rôle effacé mais indispensable de l'ami qui conduit le malade à celui qui va lui annoncer la guérison. Il est précieux d'être employé par Dieu pour amener des pécheurs au Seigneur Jésus. C'est un service qu'un jeune chrétien peut déjà accomplir (Jean 1:42, 46 j 1.37-51).

Mais si le sacrificateur était resté dans le Tabernacle ou dans le camp, le lépreux, qui en était chassé, n'aurait jamais pu le rencontrer. Le sacrificateur sortait donc hors du camp (v. 3). Pour rencontrer le pécheur, Jésus a quitté la gloire. Nous ne pouvions faire un pas vers lui, alors lui a fait tout le chemin pour venir jusqu'à nous. Comment le fils prodigue serait-il entré sale et en haillons dans la maison de son Père? Celui-ci sort à sa rencontre et le fait revêtir de la plus belle robe pendant qu'il est encore dehors.

Suivent les détails de la purification. Les deux oiseaux ensemble nous parlent du remède divin applicable au péché de tout homme: la mort du Seigneur, le premier oiseau était égorgé: sa résurrection, le second oiseau s'envolait, marqué du sang qu'il emportait au ciel pour le placer symboliquement sous le regard d'un Dieu satisfait.