Exode 30:17-38

Exode 30:17-38

La cuve de bronze

17 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

18 Tu feras aussi une cuve en bronze, et son support en bronze, pour s'y laver. Et tu la mettras entre la tente de la Rencontre et l'autel, et tu y mettras de l'eau.

19 Et Aaron et ses fils y laveront leurs mains et leurs pieds.

20 Quand ils entreront dans la tente de la Rencontre, ils se laveront avec de l'eau, afin qu'ils ne meurent pas. [Il en sera] de même quand ils s'approcheront de l'autel pour faire le service, pour faire fumer le sacrifice fait par feu à l'Éternel.

21 Ils se laveront les mains et les pieds, afin qu'ils ne meurent pas. Et ce sera pour eux un statut perpétuel, pour Aaron1 et pour sa descendance, dans [toutes] leurs générations.
1 littéralement : lui.

L'huile de l'onction sainte

22 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

23 Et toi, prends pour toi les meilleurs aromates : de la myrrhe qui coule d'elle-même, 500 [sicles1], et du cinnamome aromatique, la moitié, 250 [sicles], et du roseau aromatique, 250 [sicles],
1 1 sicle = 11,4 g environ.

24 et de la casse, 500 [sicles], selon le sicle du sanctuaire, et un hin1 d'huile d'olive.
1 1 hin = 3,66 litres environ.

25 Et tu en feras une huile pour l'onction sainte, un parfum composé, d'ouvrage de parfumeur. Ce sera l'huile de l'onction sainte.

26 Et tu en oindras la tente de la Rencontre, et l'arche du témoignage,

27 et la table et tous ses ustensiles, et le chandelier et ses ustensiles, et l'autel de l'encens,

28 et l'autel de l'holocauste et tous ses ustensiles, et la cuve et son support.

29 Et tu les sanctifieras et ils seront très saints. Tout ce qui les touchera sera saint.

30 Et tu oindras Aaron et ses fils, et tu les sanctifieras pour exercer la sacrificature devant moi.

31 Et tu parleras aux fils d'Israël, en disant : Ce sera pour moi l'huile de l'onction sainte dans [toutes] vos générations.

32 On n'en versera pas sur la chair de l'homme et vous n'en ferez pas de semblable dans ses proportions. Elle est sainte [et] elle vous sera sainte.

33 Quiconque en composera de semblable et en mettra sur un étranger1 sera retranché de son peuple.
1 c.-à-d. : étranger à la sacrificature.

L'encens composé

34 Et l'Éternel dit à Moïse : Prends des aromates, du stacte, et de la coquille odorante, et du galbanum — des aromates et de l'encens pur, le tout à poids égal.

35 Et tu en feras un encens composé, d'ouvrage de parfumeur, salé, pur, saint.

36 Et tu le pileras très fin et tu en mettras devant le témoignage, dans la tente de la Rencontre, là où je te rencontrerai. Ce sera pour vous une chose très sainte.

37 Et quant à l'encens que tu feras, vous n'en ferez pas pour vous selon les mêmes proportions. Il sera pour toi saint, [consacré] à l'Éternel.

38 Quiconque en fera de semblable pour en respirer [l'odeur], sera retranché de son peuple.

Un ustensile manquait encore pour que le culte puisse être rendu. C'est la cuve de bronze. Elle devait être placée dans le parvis entre l'autel et la tente, sur le chemin du sacrificateur qui, allant exercer son office, s'y lavait les mains et les pieds. Figure du jugement de soi-même sous l'effet de la Parole (l'eau), purifiant l'adorateur des souillures contractées dans sa marche au milieu du monde (Jean 13:10 j 13.3-11).

Après l'eau qui nettoie de «la saleté de la chair» (côté négatif), nous trouvons l'huile de l'onction (l'Esprit) qui confère un saint caractère. Les ingrédients entrant dans sa composition expriment les grâces et les gloires diverses de Christ. Il était interdit de verser l'huile sainte sur la chair de l'homme (se servir des dons de l'Esprit pour glorifier l'homme) et d'en fabriquer de semblable (imiter les manifestations du Saint Esprit). Le Ps. 133 nous montre cette huile précieuse répandue sur la tête, descendant sur la barbe d'Aaron, puis sur le bord de ses vêtements (Ps. 133:2 ps 133.1-3): image magnifique des rachetés jouissant par l'Esprit des perfections de leur Chef glorifié et participant à la même onction. Au contraire, la bonne odeur de l'encens montait constamment vers Dieu pour lui présenter en détail toute l'excellence de son Bien-aimé.