Genèse 49:19-33

Genèse 49:19-33

19 Gad1, une troupe lui tombera dessus et lui, il leur tombera sur les talons.
1 Gad : bonheur ; il y a paronomase en hébreu à propos des noms de Juda, de Dan et de Gad ; autrement dit, la bénédiction est en rapport avec le nom du fils correspondant.

20 D'Aser [viendra] le pain excellent et lui, il pourvoira aux plaisirs royaux.

21 Nephthali est une biche en plein élan. Il prononce de belles paroles.

22 Joseph est une branche qui porte du fruit, une branche qui porte du fruit près d'une source. [Ses] rameaux poussent par-dessus la muraille.

23 Les archers l'ont provoqué amèrement, et ont tiré contre lui, et l'ont haï.

24 Mais son arc est resté ferme et les bras de ses mains sont souples par les mains du Puissant de Jacob. De là est le berger, la pierre d'Israël :

25 Du °Dieu de ton père — et il t'aidera — et du Tout-Puissant — et il te bénira des bénédictions des cieux en haut, des bénédictions de l'abîme qui est1 en bas, des bénédictions des seins et du ventre maternel2.
1 littéralement : gît. 2 littéralement : de l'utérus.

26 Les bénédictions de ton père surpassent les bénédictions de mes ancêtres jusqu'au bout des collines éternelles. Elles seront sur la tête de Joseph et sur le sommet de la tête de celui qui a été mis à part de1 ses frères.
1 ou : naziréen parmi ; plusieurs lisent : couronné, consacré parmi.

27 Benjamin est un loup qui déchire. Le matin, il dévore la proie et le soir, il partage le butin.

28 Tous ceux-là forment les douze tribus d'Israël, et voilà ce que leur père leur dit en les bénissant. Il les bénit, chacun selon sa bénédiction.

Mort de Jacob

29 Et il leur donna ces ordres et leur dit : Je suis recueilli vers mon peuple. Enterrez-moi auprès de mes pères, dans la caverne qui est dans le champ d'Éphron, le Héthien,

30 dans la caverne qui est dans le champ de Macpéla, qui est en face de Mamré, au pays de Canaan. [C'est] le champ qu'Abraham acheta d'Éphron, le Héthien, comme propriété funéraire.

31 Là on a enterré Abraham et Sara, sa femme ; là on a enterré Isaac et Rebecca, sa femme ; et là j'ai enterré Léa.

32 Le champ et la caverne qui s'y trouve ont été achetés aux fils de Heth.

33 Et quand Jacob eut achevé de donner ses ordres à ses fils, il ramena ses pieds sur le lit, et il expira et fut recueilli vers son peuple.

Quand l'Église aura été enlevée, « l'heure de l'épreuve» viendra «sur la terre habitée tout entière» (Apoc. 3:10 ap 3.7-13). Le résidu croyant d'Israël traversera cette detresse terrible. Nous pouvons le reconnaître dans les paroles adressées par Jacob à Gad. Benjamin nous parle du Roi (Christ) inaugurant son règne après la destruction de ses ennemis, tandis qu'Aser et Nephthali représentent le peuple enfin béni par l'établissement du royaume.

Tout en sachant qu'il ne sera plus à ce moment-là sur la terre, l'enfant de Dieu s'intéresse à ces sujets et se réjouit en pensant que le vrai Joseph, Christ, qui a été haï et rejeté, aura le pouvoir suprême et sera en bénédiction au monde entier. «Joseph est une branche qui porte du fruit... ses rameaux poussent par dessus la muraille» (v. 22), au-delà des limites d'Israël. La bénédiction s'étendra aux nations, étrangères aux promesses. Jésus, le vrai Joseph, a été «mis à part de ses frères» (littéralement naziréen). Jadis «provoqué amèrement» et «haï» (v. 23), Dieu l'a maintenant «haut élevé et lui a donné un nom au-dessus de tout nom...» (Phil. 2:9, 10 ph 2.5-11). Ce nom à part de tous les autres, ce nom de Jésus (= Dieu Sauveur), est-il grand dès à présent pour votre cœur et pour le mien?