Genèse 18:16-33

Genèse 18:16-33

Abraham intercède en faveur de Sodome

16 Et les hommes se levèrent de là et regardèrent du côté de Sodome. Et Abraham allait avec eux pour les reconduire.

17 Et l'Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire,

18 puisque Abraham doit certainement devenir une nation grande et forte, et qu'en lui seront bénies toutes les nations de la terre ?

19 Car je le connais [et je sais] qu'il commandera à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Éternel pour pratiquer ce qui est juste et droit, afin que l'Éternel fasse venir sur Abraham ce qu'il a dit à son égard.

20 Et l'Éternel dit : Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est bien grand et que leur péché est très grave1,
1 littéralement : lourd.

21 eh bien, je vais descendre et je verrai s'ils ont fait entièrement selon le cri qui en est venu jusqu'à moi. Et sinon, je le saurai.

22 Et les hommes se détournèrent de là et ils allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tenait encore devant l'Éternel.

23 Et Abraham s'approcha et dit : Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le méchant ?

24 Peut-être y a-t-il 50 justes au milieu de la ville. [La] détruiras-tu vraiment et ne pardonneras-tu pas à ce lieu1 à cause des 50 justes qui s'y trouvent ?
1 littéralement : au lieu.

25 Loin de toi d'agir de cette manière, de faire mourir le juste avec le méchant, et qu'il en soit du juste comme du méchant ! Loin de toi ! Le juge de toute la terre ne fera-t-il pas ce qui est juste ?

26 Et l'Éternel dit : Si je trouve dans Sodome 50 justes au milieu de la ville, alors, je pardonnerai à tout ce1 lieu à cause d'eux.
1 littéralement : le.

27 Et Abraham répondit et dit : Voici, je te prie, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui suis poussière et cendre.

28 Peut-être, à ces 50 justes, en manquera-t-il 5. Pour 5, détruiras-tu toute la ville ? Et il dit : Je ne la détruirai pas si j'y en trouve 45.

29 Et il reprit encore la parole et lui dit : Peut-être s'y en trouvera-t-il 40 ? Et il dit : Je ne le ferai pas, à cause des 40.

30 Et il dit : Je te prie, que le Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai. Peut-être s'y en trouvera-t-il 30 ? Et il dit : Je ne le ferai pas si j'y en trouve 30.

31 Et il dit : Voici1, j'ai osé parler au Seigneur. Peut-être s'y en trouvera-t-il 20 ? Et il dit : Je ne [la] détruirai pas, à cause des 20.
1 littéralement : Voici, je te prie.

32 Et il dit : Je te prie, que le Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai encore une seule fois. Peut-être s'y en trouvera-t-il 10 ? Et il dit : Je ne [la] détruirai pas, à cause des 10.

33 Et l'Éternel s'en alla quand il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans son lieu.

«Le secret de l'Éternel est pour ceux qui le craignent...» (Ps. 25:14 ps 25.14; lire aussi Amos 3:7 am 3.6-8). Abraham est de ceux-là. «Je le connais», peut dire l'Éternel, «lui cacherai-je ce que je vais faire?» L'intelligence des pensées de Dieu est inséparable d'une marche fidèle. Dieu sait que le seul effet de ses communications sera de produire dans le cœur de l'homme de Dieu des sentiments identiques aux siens: la compassion, le désir d'arracher ceux qu'il aime au jugement épouvantable. Chers amis chrétiens, nous connaissons par la parole de Dieu la condamnation du monde et l'imminence de son jugement; sommes-nous animés des mêmes sentiments en pensant au sort terrible d'âmes innombrables perdues pour l'éternité? Chacun de nous a dans sa famille, parmi ses camarades ou collègues de travail, des personnes inconverties. Que pouvons-nous faire pour elles? Sans doute les avertir, mais aussi intercéder comme Abraham le fait avec insistance pour Sodome dans laquelle se trouve Lot son frère. (comp. Jér. 5:1 jr 5.1-2). 1 Tim. 2 1tm 2.1-8 nous invite à faire des supplications pour tous les hommes en nous adressant à Celui que nous connaissons par expérience sous le beau nom de «notre Dieu Sauveur» qui «veut que tous les hommes soient sauvés».