Psaumes

Psaumes 14 et 15

Psaume 14

Tableau d'un monde perverti sans Dieu

1 Au chef de musique. De David.
L'insensé a dit dans son cœur: Il n'y a pas de Dieu.
Ils se sont pervertis, ils ont rendu abominables leurs actions; il n'y a personne qui fasse le bien.

2 L'Éternel a regardé des cieux sur les fils des hommes, pour voir s'il y a quelqu'un qui soit intelligent, qui recherche Dieu.

3 Ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble pervertis; il n'y a personne qui fasse le bien, non pas même un seul.

4 Tous les ouvriers d'iniquité n'ont-ils aucune connaissance? Ils dévorent mon peuple comme on mange du pain; ils n'invoquent pas l'Éternel.

5 Là, ils ont été saisis de frayeur, car Dieu est au milieu de la génération juste.

6 Vous rendez honteux le projet de l'affligé, parce que l'Éternel était son refuge.

7 Oh, si de Sion le salut d'Israël était venu! Quand l'Éternel ramènera les déportés de son peuple1, Jacob exultera, Israël se réjouira.
1 dans ce sens, qu'il rétablit la bénédiction, et ne ramène pas seulement les déportés individuellement; comparer pour ce dernier cas avec Néh. 9:36-37 et Psaume 126:1-3; et voir Deut. 30:3.

Psaume 15

L'homme intègre peut se trouver dans la présence de Dieu

1 Psaume de David.
Éternel, qui séjournera dans ta tente? Qui habitera sur ta montagne sainte?

2 Celui qui marche dans l'intégrité, et qui fait ce qui est juste, et qui parle la vérité dans son cœur;

3 Qui ne médit pas de sa langue, qui ne fait pas de mal à son compagnon, et qui ne fait pas venir le déshonneur sur son prochain;

4 Aux yeux duquel l'homme vil est méprisable, mais qui honore ceux qui craignent l'Éternel; qui jure à ses dépens, et ne se dédit pas;

5 Qui ne donne pas son argent à intérêt1, et qui ne prend pas de pot-de-vin contre l'innocent. Celui qui fait ces choses ne sera jamais ébranlé.
1 ou: usure.

Insensé vraiment, celui qui, devant tous les témoignages que Dieu a donnés de sa puissance et de son amour, ferme ses yeux, endurcit son cœur et déclare: Il n'y a point de Dieu (v. 1; Ps. 10:4 ps 10.4-6; Jér. 5:12 jr 5.12-14). Mais si tous les hommes ne sont pas des athées, tous sans exception sont dépourvus de la vraie intelligence. Car aucun ne recherche ce Dieu dont il reconnaît l'existence — à moins que Lui-même n'opère dans son cœur.

Il est affreux, ce tableau de l'humanité telle que Dieu peut la contempler des cieux. Mais ne l'oublions pas, cette race rebelle et corrompue, par nature, c'est celle à laquelle nous appartenons vous et moi.

Après la triste constatation du Psaume 14: ... «Il n'y a personne qui fasse le bien...», le Psaume 15 peut à juste titre poser la question: «Qui séjournera dans ta tente...?» Le chapitre 3 des Romains, qui cite les versets 1 à 3 du Psaume 14, révèle ensuite la vérité glorieuse qui nous concerne: D'entre ces hommes, tous démontrés pécheurs, Dieu justifie gratuitement ceux qui croient (versets 10 à 12 et 22 à 26 rm 3.9-26).

Les caractères de l'Israélite fidèle sont aussi ceux que la grâce doit produire chez un chrétien: Justice et vérité dans la marche, les actes et les paroles; bienveillance envers le prochain; appréciation du bien et du mal selon la mesure divine (lire És. 33:15, 16 es 33.13-17).