Psaumes

Psaume 11

Psaume 11

Le fidèle, entouré d'ennemis, est confiant en l'Éternel

1 Au chef de musique. De David.
Je me réfugie en l'Éternel. — Pourquoi dites-vous à mon âme: Fuyez vers votre montagne, [comme un] oiseau?

2 Car voici, les méchants tendent l'arc, ils ajustent leur flèche sur la corde, pour tirer dans les ténèbres sur ceux qui sont droits de cœur.

3 Si les fondements sont détruits, que fera le juste?

4 L'Éternel est dans le temple de sa sainteté, l'Éternel a son trône dans les cieux; ses yeux voient, ses paupières sondent les fils des hommes.

5 L'Éternel sonde le juste et le méchant, mais celui qui aime la violence, son âme le hait.

6 Il fera pleuvoir sur les méchants des pièges, du feu et du soufre; et un vent brûlant sera la portion de leur coupe.

7 Car l'Éternel juste aime la justice; sa face regarde l'homme droit1.
1 ou: les hommes droits verront sa face.

Dieu maintient aujourd'hui dans le monde des autorités: gouvernements, magistrats, police... chargées d'y assurer l'ordre, la justice et la paix. Mais lors de la grande détresse, tout ce qui contribue à la sécurité des hommes: les bases et les valeurs de la société («les fondements») sera renversé. La question du v. 3 mettra alors les justes à l'épreuve. Vont-ils céder à la tentation de fuir, comme l'oiseau s'envole pour échapper au danger? Non! Leur confiance n'est pas dans un refuge terrestre — la montagne — mais en Celui qui est immuable parce que son trône est dans les cieux (v. 4). Amis, qu'en est-il de notre foi? Si le Seigneur devait nous ôter nos principaux points d'appui ici-bas: famille, amis, santé, biens matériels, pourrait-on voir en qui nous nous sommes confiés? Et si nous pensons aux fondements de la vérité, nous constatons qu'ils sont ébranlés de toutes parts dans la chrétienté. Que doit faire le juste? Se séparer de tout ce qui attaque et cherche à détruire les piliers de la vérité divine.

Le regard de Dieu sonde les fils des hommes (v. 5; Ps. 7:10 ps 7.9-10; voir par exemple Luc 7:39, 40 lc 7.36-50; 11:17 lc 11.14-26; 22:61 lc 22.54-62). Troublante et insupportable pensée pour «le méchant»! Heureux sentiment pour «le juste»! C'est pour son bien qu'il est ainsi scruté (Ps. 139:23, 24 ps 139.23-24).