Psaumes

Psaume 133 et 134

Psaume 133

Unité retrouvée et amour fraternel

1 Cantique des degrés. De David.
Voici, qu'il est bon et qu'il est agréable que des frères habitent unis ensemble!

2 C'est comme l'huile précieuse, [répandue] sur la tête, qui descendait sur la barbe, la barbe d'Aaron, qui descendait sur le bord de ses vêtements;

3 Comme la rosée de l'Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion; car c'est là que l'Éternel a commandé la bénédiction, la vie pour l'éternité.

Psaume 134

Appel à la louange

1 Cantique des degrés.
Voici, bénissez l'Éternel, vous, tous les serviteurs de l'Éternel, qui vous tenez durant les nuits dans la maison de l'Éternel!

2 Élevez vos mains dans le lieu saint, et bénissez l'Éternel!

3 Que l'Éternel, qui a fait les cieux et la terre, te bénisse de Sion!

Le verset 1er du Psaume 133 devrait toujours pouvoir trouver son application dans l'assemblée et dans nos familles. En est-il ainsi? Quand des frères habitent unis ensemble, c'est une chose bonne et agréable pour eux-mêmes, mais avant tout pour le cœur du Père. Les membres de la famille de Dieu sont unis entre eux parce qu'ils sont liés à une même Personne, Christ; ils forment comme le bord de son vêtement: ce qui est visible de Lui ici-bas (comparer Exode 28:33, 34 ex 28.31-35). Lui est en haut, vrai Aaron, souverain Sacrificateur; mais Il a donné son Esprit qui, telle une «huile précieuse», descend sur les frères réunis là où Dieu a commandé la bénédiction éternelle (verset 3; Actes 2:33 ac 2.32-33; Éphésiens 4:2-4 ep 4.1-6).

Avec le Psaume 134, dernier psaume des degrés, les rachetés du peuple terrestre sont parvenus à la plus élevée de ces 15 marches figurées par autant de cantiques. Ils ont atteint le but ardemment désiré; ils ont franchi les portes de Jérusalem (Psaume 122:1, 2 ps 122.1-5); ils se tiennent dans la maison de l'Éternel.

Bientôt les rachetés du Seigneur atteindront leur but céleste: la maison du Père. Mais «il n'y aura pas de nuit là», révèle Apocalypse 21:25 ap 21.22-27. Et aucune exhortation à la louange n'y sera nécessaire. Celle-ci jaillira spontanément de tous nos cœurs quand nous verrons Jésus face à face.