Psaumes

Psaume 119:161-176

Psaume 1191

1 Ce Psaume est divisé en paragraphes de huit versets chacun; la lettre hébraïque initiale de chaque verset dans le paragraphe reste la même, et suit, pour ceux-ci, l'ordre alphabétique.

161 Des princes m'ont persécuté sans cause; mais mon cœur a eu peur de ta parole.

162 J'ai de la joie en ta parole1, comme un [homme] qui trouve un grand butin.
1 plutôt: ce que tu as dit.

163 Je hais, et j'ai en horreur le mensonge; j'aime ta loi.

164 Sept fois par jour je te loue, à cause des ordonnances de ta justice.

165 Grande est la paix pour ceux qui aiment ta loi, et pour eux il n'y a pas de chute.

166 J'ai espéré en ton salut, ô Éternel! Et j'ai pratiqué tes commandements.

167 Mon âme a gardé tes témoignages, et je les aime beaucoup.

168 J'ai gardé tes préceptes et tes témoignages, car toutes mes voies sont devant toi.

169 Que mon cri parvienne devant toi, ô Éternel! Rends-moi intelligent, selon ta parole!

170 Que ma supplication vienne devant toi! Délivre-moi selon ta parole1!
1 plutôt: ce que tu as dit.

171 Mes lèvres proclameront [ta] louange, quand tu m'auras enseigné tes statuts.

172 Ma langue célèbrera ta parole1; car tous tes commandements sont justice.
1 plutôt: ce que tu as dit.

173 Ta main me sera pour secours, car j'ai choisi tes préceptes.

174 J'ai ardemment désiré ton salut, ô Éternel! Et ta loi fait mon plaisir.

175 Que mon âme vive, et elle te louera! Et fais que tes ordonnances1 me soient en aide!
1 ou: jugements; le mot hébreu a les deux sens.

176 J'ai erré comme une brebis perdue; recherche ton serviteur, car je n'ai pas oublié tes commandements!

Le fidèle, persécuté sans cause par des princes, a peur, non de ceux-ci, mais de la Parole, craignant de lui désobéir (v. 161). Et pourtant elle est sa joie! (v. 162). Que la Parole de notre Dieu soit un vrai trésor pour chacun de nos cœurs! Des richesses inépuisables y sont cachées, mais seul les découvre celui qui fait de cette Parole la règle de sa vie.

Commencer par recevoir permet ensuite d’apporter: le v. 171 nous rappelle que la louange est le fruit d’un cœur enseigné par les statuts divins. Bien nourris de ceux-ci, nous saurons parler au Seigneur, l’adorer avec intelligence, mais aussi parler haut, autour de nous, de tout ce qui aura fait le sujet de notre méditation (v. 172; comp. Éph. 5:11 ep 5.11-16).

Les derniers versets, qui résument le psaume, permettent maintenant d'en dégager la pensée directrice. Israël aura été amené par l'épreuve à reconnaître son égarement (verset 176). Il aura appris dans l'affliction à chérir la loi de l'Éternel (verset 163, 167, 174), à y conformer sa conduite (verset 165 à 167), à haïr le mal (verset 163), à ne chercher son salut qu'en Dieu (verset 166). Avant qu'intervienne la délivrance finale (verset 174), la restauration intérieure aura déjà été produite. Ce qui permettra à Dieu d'agir en faveur des siens et de les introduire dans la bénédiction du Règne.