Psaumes

Psaume 68:16-24

Psaume 68

16 La montagne de Basan est la montagne de Dieu, une montagne à plusieurs sommets, la montagne de Basan.

17 Pourquoi, montagnes à plusieurs sommets, regardez-vous avec jalousie la montagne que Dieu a désirée pour y habiter? Oui, l'Éternel y habitera pour toujours.

18 Les chars de Dieu sont par 20 000, par milliers redoublés; le Seigneur est au milieu d'eux; c'est un Sinaï en sainteté.

19 Tu es monté là-haut, tu as emmené la captivité comme prisonnière; tu as reçu des dons dans l'homme, et même [pour] les rebelles, afin que Jah1, Dieu, ait une habitation.
1 Jah, abréviation du nom de Jéhovah; mais c'est l’expression de son existence absolue, plutôt que celle de l’éternité de son être; voir Exode 15:2.

20 Béni soit le Seigneur, qui, de jour en jour, nous comble [de ses dons], ce °Dieu qui nous sauve! Sélah.

21 Notre °Dieu est un °Dieu de salut1, et c'est à l'Éternel, le Seigneur, de faire sortir de la mort.
1 littéralement: délivrances.

22 Oui, Dieu brisera la tête de ses ennemis, le crâne chevelu de ceux qui marchent dans leurs iniquités.

23 Le Seigneur a dit: Je ramènerai [les miens] de Basan, je les ramènerai des profondeurs de la mer,

24 Afin que tu trempes ton pied dans le sang de [tes] ennemis, [et] que la langue de tes chiens en ait sa part.

Il viendra un moment où toutes les prétentions des hommes à la puissance (ces montagnes à plusieurs sommets du verset 17) devront faire place à la seule puissance divine. Celle-ci a donné sa preuve la plus grande, non par sa victoire sur les ennemis d'Israël, mais par celle que Christ a remportée sur Satan (l'homme fort qui nous retenait captifs) et par Sa résurrection triomphante (verset 19; Romains 1:4 rm 1.1-7). Élevé «au-dessus de tous les cieux», le Seigneur est ici Celui qui reçoit des dons en tant qu'homme. Dans la citation d'Éphésiens 4:8-10 ep 4.4-16, Il les distribue. Son Église aujourd'hui dispose pour son édification de ces dons répandus sur elle par le moyen du Saint Esprit (Actes 2:33 ac 2.32-36). De toutes manières nous pouvons dire avec le verset 20: «Béni soit le Seigneur, qui, de jour en jour, nous comble de ses dons, le Dieu qui nous sauve». En vérité notre Dieu est un Dieu de salut. C'est à Lui qu'il appartient de faire sortir de la mort (bien que ce verset 21 s'applique en premier lieu à la résurrection nationale d'Israël) et de donner à ceux qui étaient retenus par son pouvoir une part céleste et éternelle avec le Premier-né d'entre les morts, avec l'Homme ressuscité.