Psaumes

Psaume 65

Psaume 65

Le fidèle célèbre la bonté, la puissance et la sagesse de Dieu

1 Au chef de musique. Psaume de David. Cantique.

2 Ô Dieu, la louange t'attend dans le silence dans Sion, et pour toi le vœu sera acquitté.

3 Ô toi qui écoutes la prière, toute chair viendra jusqu'à toi.

4 Les iniquités m'ont accablé; nos transgressions, toi tu les pardonneras1.
1 ordinairement: faire propitiation.

5 Bienheureux celui que tu as choisi et que tu fais approcher! Il habitera dans tes parvis. Nous serons rassasiés des biens1 de ta maison, ton saint temple.
1 proprement: de ce qui est bon.

6 Tu nous répondras par des choses terribles, avec justice1, ô Dieu de notre salut, toi qui es la confiance de toutes les extrémités de la terre, et des régions lointaines de la mer!
1 littéralement: en justice.

7 Toi qui as établi les montagnes par ta force, qui a la puissance pour ceinture,

8 Qui apaises le tumulte des mers, le tumulte de leurs vagues, et le grondement des peuplades!

9 Et ceux qui habitent aux extrémités [de la terre] craindront à la vue de tes prodiges1; tu fais chanter de joie le lever et le coucher du soleil2.
1 littéralement: signes. 2 littéralement: les sorties du matin et du soir.

10 Tu as visité la terre, tu l'as abreuvée, tu l'enrichis abondamment; le ruisseau de Dieu est plein d'eau. Tu prépares les1 blés, quand tu l'as ainsi préparée.
1 littéralement: leurs.

11 Tu arroses ses sillons, tu aplanis ses mottes, tu l'amollis par des averses, tu bénis son germe.

12 Tu couronnes l'année de ta bonté, et tes sentiers ruissellent de graisse.

13 Les pâturages du désert ruissellent, et les collines s'entourent d'allégresse.

14 Les prairies se couvrent de petit bétail, et les plaines sont couvertes de froment; elles poussent des cris de triomphe, oui, elles chantent.

Avant d'être universelle à l'aube du «jour millénaire» (Psaume 66 ps 66.1-20), la louange se prépare en silence dans le cœur des rachetés. Elle devrait nous être familière, cette adoration qui monte silencieusement vers Dieu avec d'autant plus de réalité que des paroles ne peuvent la trahir. Pratiquons-la dans nos trajets, pendant les pauses de notre travail, sur notre lit durant la nuit... (Psaume 63:7 ps 63.1-8). Elle sera toujours entendue et comprise par Celui qui écoute la prière (verset 3).

Après avoir réalisé au verset 4 le pardon des péchés, Israël (et le chrétien également) pourra jouir de la présence de Dieu et des joies de Sa communion (verset 5).

Le Psaume se termine sur un tableau magnifique des futures bénédictions terrestres, images des richesses spirituelles du croyant dès maintenant en sa possession. Si celui-ci languit «dans une terre aride et altérée, sans eau» (Psaume 63:1 ps 63.1-8), il doit se souvenir que «le ruisseau de Dieu est plein d'eau» (verset 10). Chers amis, n'est-ce pas alors notre faute si notre âme est quelquefois desséchée? (voir Jean 4:14, 15 j 4.13-15).

«Tu fais chanter de joie les sorties du matin et du soir» dit encore le verset 9. Oui, que nos journées commencent, se déroulent et s'achèvent dans un chant de bonheur et d'amour.