Psaumes

Psaume 49

Psaume 49

Mise en garde contre la vanité des richesses terrestres

1 Au chef de musique. Des fils de Coré. Psaume.

2 Écoutez ceci vous, tous les peuples! Prêtez l'oreille, vous, tous les habitants du monde!

3 Fils des gens du commun, et fils des grands, le riche et le pauvre pareillement:

4 Ma bouche dira des paroles de sagesse1, et la méditation de mon cœur sera [pleine] d'intelligence;
1 littéralement: parlera sagesse.

5 Je prêterai l'oreille au discours sentencieux, j'exposerai mon énigme sur la harpe.

6 Pourquoi craindrais-je au mauvais jour, quand l'iniquité de ceux qui me talonnent m'enveloppe?

7 Ils se confient en leurs biens et se glorifient dans l'abondance de leurs richesses.

8 Un homme ne pourra en aucune manière racheter son frère, ni donner à Dieu sa rançon

9 (Car précieux est le rachat de leur âme, et il faut qu'il y renonce pour toujours)

10 Afin qu'il vive encore, pour toujours, [et] qu'il ne voie pas la fosse.

11 Car il voit que les sages meurent, que le sot et l'insensé périssent pareillement et laissent leurs biens à d'autres.

12 Leur [pensée] intérieure est que leurs maisons durent pour toujours, et leurs habitations de génération en génération; ils appellent les terres de leur propre nom.

13 Pourtant l'homme qui est en honneur ne dure pas1; il est semblable aux bêtes qui périssent.
1 littéralement: ne passera pas la nuit.

14 Ce chemin qu'ils suivent est leur folie; mais ceux qui viennent après eux prennent plaisir aux propos de leur bouche. Sélah.

15 Ils gisent dans le shéol1 comme des brebis, la mort en fait sa pâture, et au matin les hommes droits domineront sur eux; et leur beauté va s'évanouir dans le shéol1, loin de leurs habitations.
1 mot hébreu très vague désignant le séjour des âmes séparées du corps.

16 Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance1 du shéol2, car il me prendra. Sélah.
1 littéralement: main. 2 mot hébreu très vague désignant le séjour des âmes séparées du corps.

17 Ne crains pas quand un homme s'enrichit, quand la gloire de sa maison s'accroît;

18 Car, lorsqu'il mourra, il n'emportera rien; sa gloire ne descendra pas après lui.

19 Quoique pendant sa vie il bénisse son âme — et on te louera, si tu te fais du bien —

20 Il1 s'en ira jusqu'à la génération de ses pères; ils ne verront jamais la lumière.
1 littéralement: Elle, c-à-d: l'âme.

21 L'homme qui est en honneur et n'a pas d'intelligence, est comme les bêtes qui périssent.

Face à l'avenir qu'Il vient d'esquisser dans les psaumes précédents, l'Esprit de Dieu s'adresse maintenant à tous les habitants du monde quel que soit leur rang dans la société (versets 2, 3). À quoi servent les richesses dont ils se glorifient et dans lesquelles ils mettent leur confiance si le plus grand trésor de la terre ne peut suffire à racheter une seule âme? (versets 8, 9). Rançon inestimable qu'il nous faut renoncer à jamais verser nous-mêmes! Mais «Dieu rachètera mon âme»... déclare le verset 16. Et nous savons quel prix Il a dû payer pour elle (1 Pierre 1:18-19 1p 1.17-21).

Si quelqu'un recherche les honneurs de ce monde, qu'il médite le versets 13, complété par le verset 21. Où conduit-elle cette course aux honneurs, chemin de folie (verset 14) dans lequel sont engagés d'innombrables concurrents, riches ou pauvres, gens du commun ou fils des grands? À la mort où l'on n'emporte rien! (verset 18). La mort met en défaut la prévoyance humaine, menace les dispositions les plus prudentes, assombrit les joies et marque tous les projets d'une terrible incertitude (Luc 12:20 lc 12.16-21). Aussi les hommes ferment-ils les yeux de peur d'avoir à la considérer en face. Mais pour le racheté, la mort n'est que le dernier pas vers la maison de son Père... car Il le prendra (verset 16).