Psaumes

Psaume 46

Psaume 46

Confiance du résidu dans le Dieu de Jacob

1 Au chef de musique. Des fils de Coré. Sur Alamoth1. Chant.
1 peut-être: [voix de] jeunes filles.

2 Dieu est notre refuge et notre force, un secours dans les détresses, toujours facile à trouver.

3 C'est pourquoi nous ne craindrons pas, quand la terre serait bouleversée, et que les montagnes seraient secouées [et jetées] au cœur des mers;

4 Quand ses eaux gronderaient, qu'elles écumeraient, [et] que les montagnes seraient ébranlées à cause de leur1 soulèvement. Sélah.
1 littéralement: son.

5 Il y a un fleuve dont les ruisseaux réjouissent la ville de Dieu, le saint lieu des demeures du Très-Haut.

6 Dieu est au milieu d'elle; elle ne sera pas ébranlée. Dieu lui viendra en secours au lever du matin.

7 Les nations s'agitent fortement, les royaumes sont ébranlés; il a fait entendre sa voix: la terre s'est fondue.

8 L'Éternel des armées est avec nous; le Dieu de Jacob est une haute tour pour nous. Sélah.

9 Venez, voyez les actes de l'Éternel, quelles dévastations il a faites sur la terre!

10 Il a fait cesser les guerres jusqu'aux extrémités de la terre; il brise les arcs et met en pièces les lances, il brûle les chars par le feu.

11 Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu! Je serai exalté parmi les nations, je serai exalté sur la terre.

12 L'Éternel des armées est avec nous; le Dieu de Jacob est une haute tour pour nous. Sélah.

Combien de croyants dans la détresse ont fait la précieuse expérience du verset 1er! À l'heure de l'épreuve, et tout spécialement au moment de la tentation, le jeune chrétien ne doit pas oublier qu'il a à sa disposition ce refuge, cette force, ce secours toujours facile à trouver. De telles ressources ne sont pas en lui-même, ni dans les bonnes résolutions qu’il a prises, mais en Dieu, autrement dit dans Sa communion!

Coré avait été englouti vivant par un bouleversement terrestre opéré par Dieu, comme ceux que suggère le v. 2. Mais ses fils furent sauvés, et il en sera de même des croyants du résidu juif. Ils seront en sécurité car leur abri n'est autre que l'Éternel Lui-même (Psaume 91:9-10 ps 91.9-16). Quel contraste avec les hommes de la terre au cours de la même période apocalyptique (comparer Luc 21:26 lc 21.20-28 et Apocalypse 6:14-17 ap 6.12-17)! Face à ces eaux écumantes et mugissantes du jugement (verset 3), Dieu rappelle qu'il y a un fleuve de la grâce se répandant en ruisseaux généreux, c'est-à-dire en manifestations multiples, qui «réjouissent la ville de Dieu» et ceux qui y trouvent refuge.

La fin du psaume nous montre les fidèles assistant paisiblement depuis leur «haute retraite» à l'accomplissement des derniers jugements de Dieu.