La Bible

Philémon

Version Darby 21 (2017.003)
Traduction au plus près des textes originaux par John Nelson DARBY
- avec quelques modifications liées aux dernières recherches sur les manuscrits,
- avec une actualisation du français pour une meilleure compréhension.

À l'attention du lecteur
- La numérotation des chapitres et des versets ainsi que les notes et les titres de paragraphes ne font pas partie du texte inspiré. Ils ont été ajoutés pour faciliter la lecture.
- Les mots entre crochets ont été ajoutés à cause des exigences de la langue française.
- Les mots en italique et entre crochets correspondent à des passages qui ne se trouvent pas dans certains manuscrits.
- Le mot «Seigneur» précédé du caractère ° correspond à «l'Éternel» de l'Ancien Testament.

Salutation

1 Paul, prisonnier du Christ Jésus, et le frère Timothée, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon d'œuvre,

2 et à la sœur Apphie, et à Archippe notre compagnon d'armes, et à l'assemblée qui [se réunit] dans ta maison :

3 Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !

La foi et l'amour de Philémon

4 Je rends grâces à mon Dieu, faisant toujours mention de toi dans mes prières,

5 apprenant ton amour et la foi que tu as envers le Seigneur Jésus et pour tous les saints ;

6 de sorte que la communion de ta foi agisse en reconnaissant pleinement tout le bien qui est en nous à l'égard du Christ1.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : Jésus.

7 Car j'ai eu une grande joie et un grand encouragement dans1 ton amour, parce que les entrailles2 des saints sont rafraîchies par toi, frère.
1 dans, à propos de. 2 c.-à-d. : les affections profondes.

Paul intercède en faveur d'Onésime

8 C'est pourquoi, tout en ayant une grande liberté en Christ de te commander ce qui convient,

9 je te prie plutôt à cause de l'amour. Tel que je suis, [moi] Paul, un homme âgé, et maintenant aussi un prisonnier du Christ Jésus,

10 je te prie pour mon enfant que j'ai engendré [étant] dans les chaînes, Onésime1.
1 utile, profitable.

11 Il t'a été autrefois inutile, mais maintenant il est utile à toi et à moi ;

12 et je te l'ai renvoyé, lui, mes propres entrailles1.
1 en quelque sorte : une partie de moi-même.

13 Moi j'aurais voulu le retenir auprès de moi afin qu'il me serve à ta place, [alors que je suis] enchaîné à cause de l'évangile1 ;
1 littéralement : dans les chaînes de l'évangile.

14 mais je n'ai rien voulu faire sans ton avis, afin que le bien que tu fais1 ne soit pas l'effet de la contrainte, mais qu'il soit volontaire.
1 littéralement : afin que ton bien.

15 Car c'est peut-être pour cette raison qu'il a été séparé [de toi] pour un temps, afin que tu le possèdes pour toujours,

16 non plus comme un esclave, mais au-dessus d'un esclave, comme un frère bien-aimé, spécialement pour moi et combien plus pour toi, soit dans la chair, soit dans le Seigneur.

17 Si donc tu me considères comme associé [à toi], reçois-le comme moi-même ;

18 mais, s'il t'a fait quelque tort ou s'il te doit quelque chose, mets-le sur mon compte.

19 Moi Paul, je l'ai écrit de ma propre main, moi je paierai — pour ne pas te dire que tu te dois toi-même aussi à moi.

20 Oui frère, que moi j'obtienne de toi cet avantage dans le Seigneur : rafraîchis mes entrailles1 en Christ.
1 c.-à-d. : mes affections profondes.

21 Étant pleinement assuré de ton obéissance, je t'ai écrit, sachant que tu feras même au-delà de ce que je dis.

22 Mais en même temps, prépare-moi aussi un logement1, car j'espère vous être rendu2 par le moyen de vos prières.
1 ou : l'hospitalité. 2 littéralement : donné comme une grâce.

Salutations

23 Épaphras, mon compagnon de captivité dans le Christ Jésus, te salue,

24 [ainsi que] Marc, Aristarque, Démas, Luc, mes compagnons d'œuvre.

25 [Que] la grâce du1 Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit !
1 plusieurs manuscrits portent : de notre.