Apocalypse 22:10-21

Apocalypse 22:10-21

10 Et il me dit : Ne scelle pas les paroles de la prophétie de ce livre, car le temps est proche.

11 Que celui qui est injuste commette encore l'injustice ; et que celui qui est souillé se souille encore ; et que celui qui est juste pratique encore la justice ; et que celui qui est saint se sanctifie encore.

12 1Voici, je viens bientôt2 et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre.
1 ce n'est plus l'ange qui parle ici, mais Jésus. 2 littéralement : vite.

13 Moi, je suis l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin.

14 Bienheureux ceux qui lavent leurs robes afin qu'ils aient droit à l'arbre de vie et qu'ils entrent par les portes dans la cité !

15 Dehors sont les chiens, et les magiciens, et les fornicateurs, et les meurtriers, et les idolâtres, et quiconque aime et pratique1 le mensonge.
1 littéralement : fait.

Dernier message de Jésus et réponse de l'Épouse

16 Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous rendre témoignage de ces choses dans les assemblées. Moi, je suis la racine et la descendance de David, l'Étoile brillante du matin.

17 Et l'Esprit et l'Épouse disent : Viens ! Et que celui qui entend dise : Viens ! Et que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut prenne gratuitement de l'eau de la vie1.
1 littéralement : l'eau de vie.

18 Moi, je rends témoignage à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : si quelqu'un y ajoute [quelque chose], Dieu lui ajoutera les fléaux décrits dans ce livre.

19 Et si quelqu'un ôte quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu ôtera sa part de l'arbre de vie et de la cité sainte, qui sont décrits dans ce livre.

20 Celui qui rend témoignage de ces choses dit : Oui, je viens bientôt1. — Amen, viens, Seigneur Jésus !
1 littéralement : vite.

21 Que la grâce du Seigneur Jésus1 soit avec tous2 !
1 plusieurs manuscrits ajoutent : Christ. 2 plusieurs manuscrits ajoutent : les saints.

Pour Daniel et le peuple juif, la prophétie était scellée jusqu'à son futur accomplissement (Dan. 12:9 dn 12.8-13). Pour le chrétien, elle n'est plus cachée (v. 10). Toute la Bible lui est donnée pour être comprise et crue. Que le Seigneur nous aide à la sonder toujours plus profondément (Jean 5:39 j 5.37-40). Qu'Il nous trouve à son retour parmi ceux qui gardent sa Parole et qui ne renient pas son Nom (ch. 3 v. 8 ap 3.7-13). Ce nom incomparable de Jésus, ce nom de son humanité, nous est rappelé encore une fois par Lui-même: «Moi Jésus», je suis «l'Étoile brillante du matin», Celui qui vient (v. 16). Nous n'attendons pas un événement mais quelqu’un que nous connaissons et que nous aimons.

«Viens»! À ce désir, éveillé par l'Esprit, répond sa promesse: «Je viens bientôt» (v. 7 , 12, 20ap 22.6-7); puis de nouveau l'écho des affections de l'Épouse: «Amen, viens Seigneur Jésus».

Nous avons été convertis pour le servir: inviter ceux qui ont soif, ceux qui veulent (v. 17)… et pour l'attendre. Mais le Seigneur sait que, pour ceci comme pour cela, nous avons besoin de toute sa grâce (v. 21). C’est pourquoi l’Esprit de Dieu ferme ce livre de jugement et la parole de Dieu tout entière sur cette promesse de la grâce. Elle est la ressource parfaite et suffisante qui nous gardera «jusqu'à ce qu'Il vienne» (1 Cor. 11:26 fin 1cr 11.23-26).