Apocalypse 21:1-8

Apocalypse 21:1-8

Un nouveau ciel et une nouvelle terre – L'état éternel

21 Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre s'en sont allés et la mer n'est plus.

2 Et je vis la cité sainte, nouvelle Jérusalem, descendant du ciel d'auprès de Dieu, préparée comme une épouse ornée pour son mari.

3 Et j'entendis une grande voix venant du trône, qui disait : Voici, l'habitation1 de Dieu est avec les hommes et il habitera2 avec eux. Et ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux [leur Dieu].
1 littéralement : le tabernacle. 2 littéralement : il dressera son tabernacle ; comparer avec Jean 1:14.

4 Et Dieu1 essuiera toute larme de leurs yeux et la mort ne sera plus. Il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées.
1 littéralement : il.

5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il1 dit : Écris, car ces paroles sont certaines et véritables.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : me.

6 Et il me dit : C'est fait1. Moi, [je suis] l'Alpha et l'Oméga, le Commencement et la Fin. À celui qui a soif, moi, je donnerai [à boire] gratuitement de la source de l'eau de la vie.
1 littéralement : Elles sont arrivées.

7 Celui qui vaincra héritera de ces choses, et je serai son Dieu, et lui sera mon fils.

8 Mais quant aux lâches, et aux incrédules, et à ceux qui se sont souillés avec des abominations, et aux meurtriers, et aux fornicateurs, et aux magiciens, et aux idolâtres, et à tous les menteurs, leur part sera dans l'étang brûlant de feu et de soufre, qui est la 2de mort.

La page est tournée. L'histoire de la première création a pris fin. L'éternité de gloire commence où Dieu sera «entouré de créatures bénies rendues capables de le connaître et de le comprendre… dans la jouissance de leur propre bonheur, quand le temps ne sera plus» (Introduction à la Bible, J.N.D., p. 1). Alors la mer (symbole de la confusion et de la séparation des peuples) aura cessé d'exister. Tous les rachetés seront arrivés au port, c’est-à-dire au ciel. Mais Dieu ne nous révèle guère ce que nous y trouverons; Il nous dit plutôt pour notre consolation ce que nous n’y trouverons plus: Dans ce monde nouveau, la mort sera abolie (1 Cor. 15:26, 54 1cr 15.20-57); il n'y aura plus de nuit ni de malédiction (v. 25; ch. 22 v. 3, 5 ap 21.22-22.5); plus de deuil, de cri ni de peine, toutes ces conséquences du péché auront pris fin car l'habitation de Dieu sera pour toujours avec les hommes (v. 3, 4). Et ceux qui seront restés dehors? Leur part sera la seconde mort, les ténèbres, les pleurs du remords dans un éternel éloignement de la présence du Dieu saint. Là seront les incrédules; mais aussi les lâches: ceux qui n'auront jamais voulu se décider franchement pour Christ. Et également les menteurs et les hypocrites. Ami, permettez-nous pour la dernière fois de vous poser cette question: Où serez-vous pendant l'éternité?