Apocalypse 20:7-15

Apocalypse 20:7-15

Le dernier conflit – Satan jeté dans l'étang de feu

7 Et quand les 1 000 ans seront accomplis, Satan sera délié de sa prison.

8 Et il sortira pour égarer les nations qui sont aux 4 coins de la terre, Gog et Magog, pour les rassembler pour la guerre, eux dont le nombre est comme le sable de la mer.

9 Et ils montèrent sur la largeur de la terre, et ils environnèrent le camp des saints et la cité bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel1 et les dévora.
1 plusieurs manuscrits ajoutent : de la part de Dieu.

10 Et le Diable qui les avait égarés fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, là où sont aussi la Bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit aux siècles des siècles.

Le grand trône blanc et le jugement des morts

11 Et je vis un grand trône blanc et celui qui était assis dessus. [Et] la terre et le ciel s'enfuient loin de sa face, et il ne fut pas trouvé de place pour eux.

12 Et je vis les morts, les grands et les petits, se tenant devant le trône, et des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert qui est celui de la vie. Et les morts furent jugés d'après les choses écrites dans les livres, selon leurs œuvres.

13 Et la mer rendit les morts qui étaient en elle ; et la mort et l'hadès1 rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés, chacun selon ses œuvres.
1 hadès : expression très vague, comme shéol dans l'Ancien Testament ; le lieu invisible où les âmes des hommes vont après la mort ; distinct de géhenne, le lieu des tourments infernaux.

14 Et la mort et l'hadès furent jetés dans l'étang de feu ; c'est là la 2de mort, l'étang de feu1.
1 ou : cette seconde mort est l'étang de feu.

15 Et si quelqu'un n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, il était jeté dans l'étang de feu.

Mille ans de bénédiction n'auront pas changé le cœur de l'homme. Satan délié parviendra à soulever une ultime et gigantesque révolte des nations à laquelle Dieu répondra par un jugement sommaire et foudroyant. Maintenant sonne l'heure solennelle entre toutes: Héb. 9:27 hb 9.24-28 s'accomplit — mais aussi Jean 5:24 j 5.21-25.

Tous les morts comparaissent devant le grand Juge. Il y a eu bien des différences entre eux pendant leur vie terrestre. Les uns ont été grands, honorés par leurs semblables (Luc 16:19 lc 16.19-31), les autres petits ou même au ban de la société (Luc 23:39 lc 23.39-43). Les voici tous réunis, sans plus de distinction, «car tous ont péché…» (Rom. 3:23 rm 3.20-26). Pour le prouver, des livres sont ouverts où chacun retrouve avec terreur toutes ses œuvres inscrites une à une (Ps. 28:4 ps 28.1-5). Et qui peut supporter la lecture, ne serait-ce que d'une seule page du livre de ses œuvres! Le livre de vie est ouvert aussi. Mais seulement pour confirmer que leurs noms ne s'y trouvent pas. Jetez-les dans les ténèbres de dehors — est la sentence du Juge suprême (Matt. 22:12, 13 mt 22.1-14). Ils y rejoignent Satan, devenant ses compagnons de misère pour un tourment sans espoir et sans fin…

Le croyant, lui, ne sera pas jugé selon ses œuvres, mais selon l'œuvre parfaite du Seigneur Jésus.