Apocalypse 7:1-17

Apocalypse 7:1-17

L'intervalle avant le septième sceau : les esclaves marqués d'un sceau et la joie des élus dans le ciel

7 Après cela, je vis 4 anges debout aux 4 coins de la terre, retenant les 4 vents de la terre, afin qu'aucun vent ne souffle sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

2 Et je vis un autre ange montant [du côté] du soleil levant, ayant le sceau du Dieu vivant. Et il cria d'une voix forte aux 4 anges à qui il avait été donné de nuire à la terre et à la mer,

3 en disant : Ne nuisez pas à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des esclaves de notre Dieu.

4 Et j'entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : 144 000, marqués du sceau, venant de toutes les tribus des fils d'Israël :

5 de la tribu de Juda, 12 000, marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, 12 000 ; de la tribu de Gad, 12 000 ;

6 de la tribu d'Aser, 12 000 ; de la tribu de Nephthali, 12 000 ; de la tribu de Manassé, 12 000 ;

7 de la tribu de Siméon, 12 000 ; de la tribu de Lévi, 12 000 ; de la tribu d'Issachar, 12 000 ;

8 de la tribu de Zabulon, 12 000 ; de la tribu de Joseph, 12 000 ; de la tribu de Benjamin, 12 000, marqués du sceau.

9 Après ces choses, je regardai et voici, une grande foule que personne ne pouvait dénombrer, de toutes nations, et [de toutes] tribus, et [de tous] peuples, et [de toutes] langues, se tenant devant le trône et devant l'Agneau, habillés de longues robes blanches et [ayant] des palmes dans leurs mains.

10 Et ils crient d'une voix forte, en disant : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône et à l'Agneau !

11 Et tous les anges se tenaient autour du trône, et des Anciens, et des 4 Êtres vivants. Et ils tombèrent sur leurs faces devant le trône et rendirent hommage à Dieu,

12 en disant : Amen ! La bénédiction, et la gloire, et la sagesse, et l'action de grâces, et l'honneur, et la puissance, et la force [sont] à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen.

13 Et l'un des Anciens répondit, en me disant : Ceux-ci, habillés de longues robes blanches, qui sont-ils et d'où sont-ils venus ?

14 Et je lui dis : Mon seigneur, toi, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande détresse, et ils ont lavé leurs robes1 et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.
1 littéralement : longues robes ; comme aux versets 9 et 13.

15 C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu et lui rendent un culte jour et nuit dans son temple1. Et Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux.
1 le temple proprement dit, la maison même ; non pas tout l'ensemble des cours et bâtiments sacrés ; ici et dans toute l'Apocalypse.

16 Ils n'auront plus faim, et ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera absolument pas, ni aucune chaleur,

17 parce que l'Agneau qui est au milieu du trône les fera paître1 et les conduira aux sources des eaux de la vie2. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.
1 ou : sera leur berger. 2 littéralement : de vie.

Ce chapitre apparaît comme une parenthèse entre le 6ème et le 7ème sceau. Avant d'aller plus avant dans ses voies de jugement, Dieu met à part et scelle ceux qui Lui appartiennent. Un premier groupe (v. 4 à 8) est formé par des Juifs des différentes tribus. Il constitue ce résidu fidèle dont les Psaumes nous révèlent les sentiments. La seconde classe de personnes se compose d'une multitude d'entre les nations qui auront cru à l'évangile du royaume (v. 9…). En nous présentant dès maintenant ces fidèles, c'est comme si Dieu nous disait: ces châtiments ne sont pas pour eux; ils traverseront l'épreuve sous ma protection. De la même manière, pendant la nuit de la Pâque, les Israélites étaient distingués et mis à l'abri des coups de l'ange destructeur par le sang de l'Agneau (Ex. 12:13 ex 12.3-13). C'est dans ce sang que ces croyants venus de «la grande détresse» auront lavé et blanchi leurs robes (v. 14). Leur salut ne sera pas assuré par un autre moyen que le nôtre: le précieux sang de Christ. Puis, le même Agneau qui les aura purifiés les fera paître, les protégera et les abreuvera aux sources de la vie (És. 49:10 es 49.7-12). Dieu lui-même essuiera leurs larmes. Quelles promesses! Elles viennent d'avance les consoler en vue d'une détresse sans précédent!