Apocalypse 3:1-13

Apocalypse 3:1-13

Lettre à l'assemblée qui est à Sardes

3 Et à l'ange de l'assemblée qui est à Sardes, écris : Voici ce que dit celui qui a les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres, que tu as la réputation d'être vivant1, mais tu es mort.
1 littéralement : tu as le nom de vivre.

2 Sois vigilant et affermis ce qui reste, qui est sur le point de mourir, car je n'ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu.

3 Souviens-toi donc comment tu as reçu et entendu [la Parole], et garde[-la]1, et repens-toi. Si donc tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur et tu ne sauras absolument pas à quelle heure je viendrai sur toi.
1 ou : prends garde.

4 Toutefois tu as quelques noms à Sardes qui n'ont pas souillé leurs vêtements ; et ils marcheront avec moi en [vêtements] blancs, car ils [en] sont dignes.

5 Celui qui vaincra, celui-là sera habillé de vêtements blancs et je n'effacerai absolument pas son nom du livre de vie et je reconnaîtrai son nom devant mon Père et devant ses anges.

6 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux assemblées !

Lettre à l'assemblée qui est à Philadelphie

7 Et à l'ange de l'assemblée qui est à Philadelphie, écris : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre et personne ne fermera, [celui] qui ferme et personne n'ouvre :

8 Je connais tes œuvres. Voici, j'ai mis devant toi une porte ouverte1 que personne ne peut fermer. Car tu as peu de force, et tu as gardé ma Parole, et tu n'as pas renié mon nom.
1 proprement : qui a été ouverte.

9 Voici, je livre1 [quelques-uns] de ceux de la synagogue de Satan qui se disent Juifs ; et ils ne le sont pas, mais ils mentent. Voici, je les ferai venir se prosterner devant tes pieds et ils sauront que moi, je t'ai aimé.
1 littéralement : donne.

10 Parce que tu as gardé la parole de ma persévérance, moi aussi je te garderai de l'heure de l'épreuve qui va venir sur la terre habitée tout entière pour éprouver ceux qui habitent sur la terre.

11 Je viens bientôt1 ; tiens ferme ce que tu as afin que personne ne prenne ta couronne !
1 littéralement : vite.

12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple1 de mon Dieu et il ne sortira plus jamais dehors. Et j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu et le nom de la cité de mon Dieu — la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu — et mon nouveau nom2.
1 le temple proprement dit, la maison même ; non pas tout l'ensemble des cours et bâtiments sacrés ; ici et dans toute l'Apocalypse. 2 littéralement : mon nom, le nouveau.

13 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux assemblées !

Les siècles ont passé. Du milieu de Thyatire, Dieu suscite la Réforme, un puissant mouvement animé par son Esprit. Puis le déclin de nouveau fait son œuvre. La mort spirituelle envahit l'Église de Sardes. Souviens-toi… repens-toi, lui est-il enjoint (v. 3; comp. ch. 2 v. 5, 16 ap 2.1-16; ch. 3 v. 19 ap 3.14-22). Qui est ici le vainqueur? Celui qui n'a pas souillé ses vêtements. Connaissons-nous cette sorte de victoire pour rester pur? Le vainqueur de Sardes sera vêtu de vêtements blancs. Et contrairement au prétendu «nom de vivre» de son église, le sien ne sera jamais effacé du livre de vie.

Philadelphie (= amour des frères) est la fille du «Réveil» du 19e siècle. Ce qui la caractérise:

  • Peu de force! Mais le Seigneur tient ouverte pour elle la porte de l'évangile.
  • Fidélité à Sa Parole! Lui sera fidèle à Sa promesse: «Je viens bientôt».
  • Attachement à Son nom! Son nouveau nom sera leur part.

L'opprobre du monde? Il y répondra par son approbation publique: «Ils connaîtront que moi je t'ai aimé».

Nous sommes les héritiers responsables du témoignage de Philadelphie. Que le Seigneur nous donne d'en manifester les caractères, de ne pas perdre notre couronne! Car Lui éprouvera plus de joie à donner cette récompense que le vainqueur à la recevoir.